SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de la MARTINIQUE - 8TER RUE FELIX EBOUE - 97200 FORT DE FRANCE
Tél. 05 96 70 24 52 - Fax. 05 96 63 74 36 - [Mél.]

Calendrier des réunions décentralisées du troisième trimestre de l’année scolaire 2015 - 2016 : Cliquez sur ce message.Bientôt le mouvement intra ! Vous êtes mutés dans l'académie de Martinique. Vous souhaitez changer d'établissement. Le SE-Unsa vous aide à faire vos voeux et à monter votre dossier. N'hésitez pas à nous contacter par mail : 972@se-unsa.org
 
CommuniquĂ© de presse du SE-UNSA : projet de relocalisation de la communautĂ© du LycĂ©e SCHOELCHER
Article publié le samedi 16 avril 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 Le Syndicat des Enseignants de l'Unsa tient par le biais de ce communiquĂ© Ă  manifester sa vive inquiĂ©tude quant Ă  la dĂ©cision unilatĂ©rale et irrĂ©vocable, prĂ©sentĂ©e de concert par la CollectivitĂ© Territoriale de Martinique (CTM) et le Rectorat, de rĂ©partir la communautĂ© du lycĂ©e SCHOELCHER sur les sites des lycĂ©es de BELLEVUE  de Joseph GAILLARD et de Jean-Joseph DUMAS sur une pĂ©riode de trois voire de quatre ans.

            Cette dĂ©cision nous paraĂ®t, en effet, ĂŞtre en totale contradiction avec l'annonce officielle du dĂ©sir impĂ©rieux du maintien de l'entitĂ© juridique et administrative du lycĂ©e SCHOELCHER ! Comment peut-on en toute objectivitĂ© croire que ce redĂ©ploiement n'affectera pas, Ă  plus ou moins court terme, la structure pĂ©dagogique de ce lycĂ©e ?

            Aussi, les nombreuses interrogations (problèmes juridiques, de sĂ©curitĂ©, d'organisation, de cohabitation, etc) suscitĂ©es par la mise en Ĺ“uvre de ce projet pour la prochaine rentrĂ©e sont fort lĂ©gitimes, et nous dĂ©plorons le fait que le pilotage proposĂ© par les instances officielles exclut toute concertation, et ne permet nullement un vĂ©ritable dĂ©bat contradictoire sur la pertinence et la faisabilitĂ© de ce redĂ©ploiement, ainsi que sur la possibilitĂ© de travailler sur des propositions alternatives viables. En outre, notre Ă©tonnement laisse place Ă  de l'indignation lorsque notre administration de tutelle reste sourde et muette face Ă  l'inquiĂ©tude de son personnel.

            Loin de toute polĂ©mique identitaire ou politique, nous appelons les autoritĂ©s acadĂ©miques et celles de la CTM Ă  rĂ©flĂ©chir Ă  une solution alternative pĂ©renne qui privilĂ©gie une approche pĂ©dagogique et systĂ©mique, et non uniquement dĂ©mographique et technique, en totale adĂ©quation avec une vision responsable et ambitieuse de la politique Ă©ducative territoriale. Le redĂ©ploiement d'une communautĂ© de 970 Ă©lèves et environ d'une centaine de membre du personnel ne peut en aucun cas se faire dans la prĂ©cipitation sous la pression constante de dĂ©lais de rĂ©alisation estimĂ©s trop justes  au risque de compromettre le dĂ©roulement de la prochaine annĂ©e scolaire des quatre lycĂ©es concernĂ©s ! 

La Secrétaire Générale,

Marlène LECEFEL

 

 
 
 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir