SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de la MARTINIQUE - 8TER RUE FELIX EBOUE - 97200 FORT DE FRANCE
Tél. 05 96 70 24 52 - Fax. 05 96 63 74 36 - [Mél.]

Non titulaires : entretien professionnel AESH, convocations aux examens...pour connaître vos droits, cliquez ici
 
Inclusion scolaire et FCPE
Article publié le jeudi 25 juin 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le samedi 20 juin dernier, le syndicat des Enseignants de l’Unsa (SE-Unsa) a été convié, sur l’invitation de la FCPE, à participer à un débat sur l’inclusion scolaire. Nous avons accueilli cette invitation avec enthousiasme puisqu’elle nous a donné l’occasion d’aborder un sujet difficile, voire tabou.

Nous avons pu noter des parents impliquĂ©s et des travaux très riches qui ont permis d’évoquer des problĂ©matiques très diverses. Ainsi, les parents s’interrogeaient sur la posture des enseignants face Ă  ces Ă©lèves particuliers et la mise en Ĺ“uvre des dispositifs d’accueil en fonction des besoins et du handicap (PPRE, PAI, PAP). Nous avons fait Ă©merger les difficultĂ©s, en dĂ©pit de la bonne volontĂ© du corps enseignant, Ă  rĂ©pondre aux attentes de l’institution et des parents, d’autant que le manque criant de personnel mĂ©dico-sociaux (psychologues scolaires, infirmiers, mĂ©decins, COP) ou d’AESH formĂ©s,  et la multiplicitĂ© des acteurs intervenant sur le sujet (MDPH, municipalitĂ©s, Conseil GĂ©nĂ©ral et rĂ©gional pour l’équipement, etc.) compliquaient considĂ©rablement la tâche des Ă©quipes sur le terrain. Nous avons ainsi plaidĂ© en faveur d’un dialogue apaisĂ© et respectueux entre les familles et l’école afin d’éviter tout rejet ou stigmatisation.

En outre, nous n’avons pas omis de signaler notre combat pour le maintien et le renforcement du rĂ©seau RASED, mais Ă©galement pour la formation initiale et continue des enseignants des 1er et 2nd degrĂ©s sur l’accompagnement et l’insertion des 2081 Ă©lèves de l’acadĂ©mie (chiffre du Rectorat) dit « Ă  besoins particuliers Â», d’autant que le RASED est inexistant dans le second degrĂ©. 

Enfin, une partie des débats était consacrée aux 82 élèves inscrits en SEGPA. L’intervention de Patricia MAUVOIS, représentante SE-Unsa à la CCP des directeurs de SEGPA, a été particulièrement appréciée. Après un bref historique sur la création de ces sections spécialisées, elle a expliqué les enjeux de la réforme tout en évoquant les difficultés rencontrées mais aussi les réussites obtenues par les équipes au quotidien.

Bien Ă©videmment, le temps imparti n’étant pas extensible, toutes les problĂ©matiques n’ont pu ĂŞtre abordĂ©es. Une prochaine rencontre sur ce sujet a donc Ă©tĂ© largement plĂ©biscitĂ©e. 

 
 
 
 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir