SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de LYON - 26 RUE VERLET HANUS - 69003 LYON
Tél. 06 21 77 28 45 - ac-lyon@se-unsa.org

 
Serons nous payĂ©s au mĂ©rite ?
Article publié le vendredi 23 septembre 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Télévisions et radios ont lancé un scoop fracassant : les enseignants seront dorénavant payés au mérite. Les principaux intéressés s’interrogent légitimement. Mais de quoi parlent-ils donc ?
Soyons clairs tout de suite et dégonflons la baudruche médiatique. Non, les enseignants ne seront pas payés au « mérite ». Ils risqueront beaucoup moins de l’être qu’actuellement.
Rappelons comment se déroulent aujourd’hui nos carrières, ce que semblent ignorer les chasseurs de scoops :
 
Le Â« mĂ©rite » c'est quoi aujourd'hui ?
 
  • Actuellement, le « mĂ©rite » est traduit par une note d’inspection dans le premier degrĂ© et par deux notes dans le second degrĂ© (note pĂ©dagogique et note administrative). Ces notes ont des consĂ©quences importantes sur la rapiditĂ© des changements d’échelon et sur l’accès Ă  la hors-classe. Les Ă©carts pour atteindre le sommet de la grille peuvent atteindre 10 ans, selon que votre mĂ©rite est moyen (mi-choix ou choix), ou grand (grand-choix) ou que vous ĂŞtes insuffisamment mĂ©ritant (anciennetĂ©). Ces catĂ©gories sont contingentĂ©es donc, votre « mĂ©rite » dĂ©pend du nombre de promotions possibles dans la catĂ©gorie et dans l’échelon concernĂ©s.
  • En dĂ©but de carrière, votre première note (voire votre rang au concours) vous classe dans une des trois catĂ©gories et pèse longtemps sur le rythme de vos promotions.
  • Enfin, la frĂ©quence très variable des inspections, surtout dans le second degrĂ©, peut vous maintenir plus ou moins longtemps dans la catĂ©gorie des « moins mĂ©ritants » de manière totalement inĂ©quitable.
 
Que propose le ministère ?
 
Un déroulement de carrière beaucoup moins différencié en lien avec 3 ou 4 rendez-vous de carrière planifiés et préparés dans une logique d’accompagnement du développement professionnel
  • Les dĂ©buts de carrière : dans le projet actuellement en discussion au ministère, le rythme d’avancement est le mĂŞme pour tous jusqu’au 6ème Ă©chelon. Les visites de l’inspecteur ou des conseillers pĂ©dagogiques sont dĂ©connectĂ©es totalement de l’enjeu des promotions et se focalisent sur le conseil et l’accompagnement.
  • Deux rendez-vous de carrière aux 6ème et au 8ème Ă©chelons, programmĂ©s et prĂ©parĂ©s, comportant une visite en classe, cadrĂ©s par des documents d’appui nationaux, permettent de faire le point sur les pratiques pĂ©dagogiques et l’implication dans le collectif et d’exprimer le cas Ă©chĂ©ant des besoins en formation et des souhaits d’évolution professionnelle. Ces 2 rendez-vous de carrière dĂ©bouchent sur une Ă©valuation qui permettra de valoriser des engagements professionnels particulièrement remarquables par une accĂ©lĂ©ration d’un an de la carrière Ă  hauteur de 30% des effectifs de l’échelon.
  • Deux autres rendez-vous de carrière sont programmĂ©s lorsque l’enseignant est promouvable Ă  la hors-classe puis le cas Ă©chĂ©ant Ă  la nouvelle classe exceptionnelle.
  • Lors des rendez-vous de carrière, l’enseignant pourra donner Ă  voir au-delĂ  de la pratique de classe, d’autres formes de son engagement professionnel.
Bref, lĂ  oĂą on avait 3 rythmes d’avancement fondĂ©s sur des critères opaques conduisant Ă  des Ă©carts importants entre les enseignants, on aura les mĂŞmes carrières pour tous avec 2 coups d’accĂ©lĂ©rateur d’un an pour 30% des enseignants, fondĂ©s sur des rendez-vous de carrière programmĂ©s aux attendus explicites et  dont la principale fonction est de mieux accompagner le dĂ©veloppement professionnel de chaque enseignant.
 
On peut certes critiquer certains aspects du projet et le SE-Unsa fait des propositions pour l’améliorer mais qui peut nier de bonne foi qu’il constitue un progrès important par rapport à l’existant ?

 

 
 
 
 
 
ALC
Prendre un rendez-vous
RDV