SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de LYON - 26 RUE VERLET HANUS - 69003 LYON
Tél. 04 72 13 08 20 - Fax. 04 72 12 05 28 - ac-lyon@se-unsa.org

 
CAPA Hors Classe des certifiés
Article publié le mercredi 25 mai 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

25/05/2016

La Commission Administrative Paritaire Académique des certifiés sur le passage à la Hors Classe s'est tenue le vendredi 20 mai 2016.

Là encore, vos élus du SE-Unsa se montrent combattifs pour que les droits de chacun soient respectés. Voici la déclaration liminaire qu'ils ont faite au début de la CAPA:

Déclaration des élus Se-UNSA à la CAPA des certifiés du 20 mai 2016    

Le Se-UNSA demande que cesse dès à présent la pratique, en œuvre depuis trop d’années dans notre académie, consistant à exclure du tableau d’avancement tous les collègues étant sous le 10e échelon, pour cette unique raison. 

Le Se-UNSA est attaché au statut de la fonction publique qui prévoit la prise en compte pour l’avancement à la fois de l’ancienneté et de la valeur professionnelle. Dans le cadre des négociations sur les parcours professionnels carrières et rémunérations (PPCR), nous demandons que le système permettant d’apprécier cette valeur, notamment les inspections/notations qui sont insatisfaisantes, puisse évoluer en concertation avec les organisations syndicales représentatives des personnels.  Pour le Se-UNSA il est important de permettre à chaque enseignant de poursuivre sa carrière sur deux grades différents. 

Dans le cadre actuel cette pratique d’exclusion qui, rappelons-le est contraire à l’article 34 du décret n°72-581 du 4 juillet 1972 relatif au statut particulier des professeurs certifiés, n’est pas acceptable. En effet, nombre d’enseignants ayant eu une carrière dans le secteur privé avant d’intégrer l’Education Nationale se trouvent lésés.  Aussi, comme nous l’avons constaté lors de la CAPA du 11 décembre 2015 relative à l’avancement, contrairement à ce que plusieurs syndicats prétendent et aux engagements de l’Administration, ces enseignants exclus n’ont pas été promus au Grand-Choix (l’an dernier près de 60% des collègues exclus de la Hors-Classe n’ont pas avancé au Grand-Choix alors qu’ils étaient promouvables). 

Compte-tenu de tous ces faits, le Se-UNSA demande donc que cette pratique cesse dès à présent. 

Pour conclure, nous avons constaté que plusieurs collègues situés à la limite des promouvables avaient un barème identique. En syndicat utile, nous aurons des propositions à faire à la commission pour qu’un choix équitable soit réalisé.   

Les élus Se-UNSA à la CAPA des Certifiés

 

En Syndicat Réformiste, nous continuerons inlassablement à rappeler à l'administration et aux autres organisations syndicales la nécessité de respecter les droits des personnels.

 
 
 
 
ALC