SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de LYON - 26 RUE VERLET HANUS - 69003 LYON
Tél. 04 72 13 08 20 - Fax. 04 72 12 05 28 - ac-lyon@se-unsa.org

 
Les choses bougent pour les collègues PE, et c’est tant mieux !
Article publié le vendredi 13 mai 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

13/05/2016

Après la bonne nouvelle de l'ISAE à 1200€ pour la rentrée de septembre 2016, voir l'article ici, les bonnes nouvelles s'enchainent pour les collègues Professeurs des Ecoles.

D'abord, nous pouvons nous réjouir de l'augmentation du ratio de passage à la Hors Classe pour les PE:

 En effet, cette année, le ratio de passage à la hors-classe est de 5%. Il était de 2% en 2013. Cette augmentation du ratio va se poursuivre pour atteindre 7% en 2020.

Calcul du barème

Éléments pris en compte

Échelon au 31/08/2016 x 2  +  note au 31/12/2015

Bonifications du barème

  • Exercice effectif en écoles ou établissements éducation prioritaire

Politique de la ville (arrêté de 2001)

2 pts

REP+

2 pts

REP

1 pt

Des conditions de durée d’exercice sont nécessaires pour pouvoir en bénéficier :  

  • 2016 : au – 3 ans dans même école ou établissement (*)
  • 2017 : au – 4 ans dans même école ou établissement (*)
  • 2018 : au – 5 ans dans même école ou établissement (*)

(*) ou une école si le changement est consécutif à une mesure de carte scolaire.

 

Les personnels Rased bénéficient de la bonification dès lors qu’ils exercent au moins à 50% dans l’école de rattachement classée en éducation prioritaire.

Pour les personnels remplaçants, l’exercice toute l’année dans l’école ou l’établissement sera pris en compte pour les conditions de durée d’exercice.

La note de service contient aussi la clause de sauvegarde pour les collègues qui étaient affectés dans des écoles ou établissements ne bénéficiant plus d’un classement en éducation prioritaire.

  • Directeurs et conseillers pédagogiques : + 1 pt

L’avis du SE-Unsa

Lors du groupe de travail préparatoire, le SE-Unsa a dénoncé la condition d’exercice au sein d’une même école ou d'un même établissement. Cela exclut les personnels affectés sur des postes partagés ainsi que les collègues affectés sur les postes de brigade REP+. Pour le SE-Unsa, ces personnels qui exercent toute l’année en éducation prioritaire doivent voir leur engagement reconnu. Le ministère n’a pas pris en considération notre revendication : curieuse notion de dialogue social sur ce point qui va léser injustement des collègues.

Évaluez vos chances en contactant nos sections départementales

    Dans l'Ain :  04 74 21 25 12   site internet

    Dans la Loire : 04 77 33 08 55    site internet

    Dans le Rhône : 04 78 54 52 21   site internet

 

Un engagement du ministère en faveur des animateurs TICE du 1er degré

 

Depuis des mois, à la demande du SE-Unsa, le ministère a annoncé l’ouverture de discussions sur la mission des animateurs Tice. Celles-ci ne débutant pas, il a fallu maintenir la pression. Par un courrier daté du 27 avril, le ministère vient enfin d’annoncer un projet de décret qui « pourra fonder la valorisation de la mission d’animation du numérique par les enseignants du premier degré lorsque ceux-ci ne sont ni formateurs ni conseillers pédagogiques. À cet égard, c’est une évolution vers ces fonctions qu’il faudra privilégier mais, dans l’attente, la valorisation de leur mission permettra de répondre à leur situation. »

Pour le SE-Unsa, cette lettre est un engagement qu’il faut traduire dans les toutes prochaines semaines. Le montant de cette indemnité doit a minima compenser le manque à gagner de l’Isae revalorisée (1200 €) dont les animateurs Tice sont écartés. Elle doit être complétée d’une circulaire de missions qui borne les conditions d’exercice et assure le remboursement des frais de déplacement.

Concernant l’objectif d’évolution vers des postes de conseillers pédagogiques, il faut absolument, pour le SE-Unsa, sécuriser la transition pour ces enseignants engagés depuis longtemps dans ces missions de formation.

 

 

 
 
 
 
ALC