SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de LYON - 26 RUE VERLET HANUS - 69003 LYON
Tél. 04 72 13 08 20 - Fax. 04 72 12 05 28 - ac-lyon@se-unsa.org

 
1ère CAPN EPS pour le SE-UNSA
Article publié le lundi 19 janvier 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
 
 

 

Depuis le 16 janvier, la CAPN nouvelle composition est installée : le SE-Unsa y fait enfin son entrée ! 

Déclaration des élus EPS à la CAPN d’installation du 16 Janvier 2015

Mesdames et messieurs, merci de nous accueillir dans cette instance

Avant d’entamer les travaux de cette CAPN, le SE-Unsa souhaite rendre hommage aux victimes de l’infâme attentat qui a tué des anonymes, des journalistes, des policiers. Face à ces événements, nous avons le devoir de transformer la colère et l’indignation en mobilisation pour opposer la force de la République à la lâcheté et à la barbarie des extrémistes. Le sursaut républicain de dimanche dernier ne doit pas rester sans suite. La liberté ne se négocie pas, elle se défend, notamment par l’éducation et la laïcité qui forgent le libre-arbitre et le vivre-ensemble. C’est à l’école de construire un environnement de respect, de tolérance et de compréhension de l’autre. L’arrivée annoncée par la Ministre de nouveaux programmes sur ces thématiques doit s’accompagner de la formation des enseignants. Ne laissons pas seuls les collègues soigner les maux de la République, c’est l’affaire de toutes et tous.

Cette CAPN se tient à la suite des élections professionnelles. Nos propos s’orienteront vers les résultats de celles-ci mais permettront aussi de renouveler notre attachement au dialogue social comme vecteur de confiance et de préciser les attentes des enseignants d’EPS.

Avec 9 sièges dans cette CAPN pour la première fois, les enseignants d’EPS sont enfin représentés justement. Ce changement important gomme la situation d’un monopole syndical n'existant dans aucune autre CAPN de l’Éducation nationale. L’entrée du SE-Unsa apportera un pluralisme syndical dans cette instance, une vision différente parfois de notre métier, un renforcement des positionnements sur d’autres sujets. Lors des élections professionnelles, nos collègues ont eu l’occasion de marquer leur choix de façon à faire évoluer le paysage syndical. Le SE-UNSA, syndicat réformiste, avec une progression de 2 points en voix sur cette instance, s’implante durablement en EPS. Nos positionnements pour les enseignants d’EPS sont reconnus par une partie de la profession. Notre progression en EPS est également très importante dans les CAPA, avec le double de nos sièges.

Avec ce nouveau siège, le SE-Unsa est présent dans quasiment la totalité des CAPN aujourd’hui et montre de plus en plus son attachement au second degré et la cohérence de son projet syndical de la maternelle au lycée. 

Le SE-Unsa poursuivra son combat historique pour obtenir une intégration du corps des professeurs d’EPS dans celui des Certifiés. Cette volonté serait l’aboutissement de l’intégration de l’EPS dans l’Éducation nationale. Plus rien aujourd’hui ne justifie un statut différent des enseignants d’EPS. Pour y parvenir, le SE-Unsa propose un statut de 16h de cours et 2h de sport scolaire. Également présent dans toutes les instances de l’UNSS, le SE-Unsa est attaché fortement au sport scolaire, à son avenir. Ce trait d’union indispensable entre l’EPS et le sport fédéral doit cependant être réadapté aux attentes des élèves par une large concertation de tous les acteurs concernés. Le SE-Unsa se préoccupe également fortement de la santé des enseignants d’EPS, de leurs conditions de travail et porte un projet d’enseignement tourné vers la maîtrise du corps par compétences. Former et rendre autonome le citoyen de demain est une préoccupation quotidienne du SE-Unsa.

Le SE-Unsa aura à cœur d’honorer la confiance que lui ont accordée les collègues. Nous souhaitons une pratique accrue du dialogue social, que ce soit dans cette instance ou plus largement sur l’ensemble de la gestion des personnels EPS. La recherche de l’équité, le devoir de transparence, une réelle prise en compte de la dimension humaine sont autant de composantes importantes aux yeux de la profession. Dans notre enquête 800 000 ou notre enquête conditions de travail en EPS ils ont su nous l’exprimer en pointant des leviers comme la confiance qui doit leur être accordée, la recherche d’une relation plus fluide avec la hiérarchie, l’articulation vie personnelle/vie professionnelle. C’est cette feuille de route émanant du terrain qui guidera les pratiques et les revendications du SE-Unsa. Le SE-Unsa n’a pas pour habitude d’être dans l’opposition systématique mais plus dans la recherche constante du compromis acceptable. Faire des propositions crédibles et adaptées au terrain reflète l’action de notre syndicat.

Pour terminer, je souhaite à tous mes collègues du Snep-FSU un très bon mandat pendant 4 ans, je remercie l’administration de son accueil et des échanges nombreux qui nous animeront aussi pendant ces 4 ans. Tout simplement, Claire Soufflet-Lemancel, Thierry Cebe excusé ce jour et moi-même sommes fiers et heureux de pouvoir représenter les collègues dans cette instance nationale.

 

Vos élus pour le SE-Unsa : Yann Chandivert (Titulaire-académie de Dijon), Thierry Cebe (Premier suppléant-académie deToulouse), Claire Soufflet-Lemancel (Deuxième suppéante-académie de Lille) 

 

 

 
 
 
 
ALC