SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de LYON - 26 RUE VERLET HANUS - 69003 LYON
Tél. 04 72 13 08 20 - Fax. 04 72 12 05 28 - ac-lyon@se-unsa.org

 
C’est parti pour les Etats Généraux du numérique
Article publié le mercredi 8 juillet 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
 
Le ministre annonce les états généraux du numérique éducatif, le bilan de la crise sanitaire ne s’arrête pas là
 
Avec la crise du Covid-19, on assiste à une focalisation généralisée sur le numérique à l’école dans tous les commentaires, analyses, revendications… 
 
Mais cette crise remet en question notre École bien au delà du numérique. Bien sûr que les enseignants s’interrogent à propos des outils à utiliser, des stratégies à mettre en oeuvre pour garder ou renouer le contact, sur la façon d’adapter leur enseignement pour que cela puisse fonctionner, au moins un peu, à distance, mais en fait ce qu’ils réinterrogent vraiment c’est l’accompagnement des élèves, la motivation, l’autonomie, l’évaluation, la co-éducation avec les familles, la gestion des temps et des espaces, la qualité et l’adaptation des contenus, l’articulation groupe/individu… et aussi le sens de leur métier, les frontières entre vie pro et vie perso, leur formation... 
Ces questions ne sont pas spécifiquement liées au numérique, elles ressurgissent à cause du caractère inédit de la situation mais c’est bien sur CES questions qu’il nous faut avancer pour améliorer l’École au bénéfice de tous les élèves et de la société : le numérique ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt. 
 
Le ministre annonce des États généraux du numérique éducatif, c’est donc une entrée réduite mais aussi tellement transversale et omniprésente que l’on peut y rattacher toutes les questions de fond. Dont acte. C’est par cette thématique que nous, individuellement et collectivement, sommes invités à nous exprimer dans une démarche participative.
 
Concrètement ces États généraux se dérouleront les 4 et 5 novembre 2020 à Poitiers, ils seront précédés de déclinaisons dans les territoires au mois d’octobre et chacun peut, dès à présent, proposer des contributions sur la plateforme participative dédiée
 
Sur le site, il est possible de répondre à un questionnaire (en quelques minutes), de se tenir informé sur les États généraux en région, de faire des propositions concrètes et de discuter celles faites par d’autres. 
 
5 grands thèmes sont proposés :
  • Un égal accès au numérique pour tous / Fracture numérique
  • Enseigner et apprendre avec le numérique
  • Un numérique responsable et souverain
  • Travailler ensemble autrement / Culture numérique professionnelle commune
  • Gouvernance et anticipation 
Nous le savons, le numérique est là, il fait partie de notre contexte et de notre société, il n’est pas à opposer à l’humain puisque ce sont des humains qui le font et s’en servent, il n’est pas non plus LE problème ou LA solution à quoi que ce soit, il est juste là disponible pour ce que nous choisissons d’en faire individuellement et collectivement… Alors, saisissons-nous de cette occasion, même si elle se révèlera probablement imparfaite, de nous faire entendre !
 
 
 
 
ALC