SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de LYON - 26 RUE VERLET HANUS - 69003 LYON
Tél. 04 72 13 08 20 - Fax. 04 72 12 05 28 - ac-lyon@se-unsa.org

 
2ème lettre pour les AED
Article publié le vendredi 17 avril 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

CONCERNANT LA REMUNERATION DES AED et AESH au 16 avril 2020

Durant le confinement certains AED nous ont fait part d’interrogations quant à des disparités remarquées dans leurs fiches de paie en mars.  Aux vus des préoccupations recueillies, le SE-UNSA s’est mis en quête d’éclaircissements en questionnant les différents services concernés.

 

Voici ce que nous pouvons leur répondre :

-          - Comme il a été mentionné les paies sont maintenues à 100%, sur la référence du dernier mois payé hors confinement ; à savoir février.

-        - Les feuille de paie, en raison du télétravail, ne peuvent être acheminées pour l’instant, les vérifications sont donc reportées.

-          - La paye portée sur le compte correspond à la paye du mois: il n’y a pas de décalage.

Néanmoins certaines disparités de salaires constatées peuvent être liées à :

-          Des retenues sur salaire : du prélèvement à la source des impôts, à savoir tout solde dû est prélevé (eau, ordures ménagères taxes, TV, cantine des enfants, etc…).

 

       L’indice :

 

. De septembre à décembre 2019 les payes étaient alignées sur l’indice 311, indice constaté comme inférieur au SMIC.  En compensation, il a été mis en place une Indemnité différentielle reportée sur les payes pour rattraper le dû au salarié sur cette période.

. Le1er décembre 2019 un décret permet de passer les fiches de payes à l’indice 325, indice aligné sur le SMIC. Il est appliqué dès janvier et répercuté sur les payes.

. A partir de février ou mars :  a lieu un réajustement impliquant la récupération de l’indemnité différentielle versées de septembre à décembre, de façon échelonnée pour ne pas pénaliser les agents.

.  En fonction du BRUT et des quotités horaires de chaque agent, ces récupérations varient

. Les AESH sont passés aussi de l’indice 325 à l’indice 329, au 01/01/2020 .

En conclusion il est possible que certaines payes en janvier aient été plus conséquentes que d’ordinaires car cumulant le passage au nouvel indice et l’indemnité différentielle. D’autant plus que la récupération au nouvel indice est rétroactive et donc comprend un rattrapage des mois de septembre à décembre. Les agents comptables ont communiqué à ce sujet auprès des EPLE, explications qui ne semblent pas avoir été répercutées auprès des personnels.

Considérant ces informations, nous encourageons les AED à vérifier attentivement leurs fiches de payes à compter de leurs transmissions. Nous encourageons les AED et AESH  à communiquer sur seunsaaedlyon@gmail.com les différentiels remarqués.

Le SE-UNSA sera vigilant auprès de ses adhérents pour les suivre dans cette vérification.

N'hésitez pas à transmettre cette lettre aux AED et AESH que vous connaissez.


 
 
 
 
ALC