SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de LILLE - BOURSE DU TRAVAIL - 254 BD DE L USINE - 10010 - 59040 LILLE CEDEX
Tél. 03.20.62.22.86 - Fax. 03 20 62 93 21 - ac-lille@se-unsa.org

 
Maths en 1re gĂ©nĂ©rale : toujours beaucoup de flou
Article publié le mardi 5 juillet 2022.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le CSE du 20 juin a étudié deux textes sur les maths en 1re générale : un premier texte créant l'enseignement spécifique de maths, le second texte définissant le programme de cet enseignement. Pour le SE-Unsa, on est encore loin des "maths pour tous" bénéfiques à la formation de nos élèves.
Un enseignement spécifique uniquement pour les volontaires À partir de la rentrée 2022, cet enseignement s'ajoute donc à l'enseignement scientifique du tronc commun mais il n'est proposé qu'aux élèves volontaires n'ayant pas choisi la spécialité mathématiques. L'enseignement est évalué dans le contrôle continu. Il compte pour 40 % de la note finale de l'enseignement scientifique.


Quel objectif pour cet enseignement ?


Avec une décision si tardive, il est peu probable que beaucoup d'élèves choisissent cet enseignement, d'autant plus que son objectif reste flou. Est-il créé pour apporter une culture mathématique aux élèves qui ne font plus de maths en 1re, des maths citoyennes, ou sert-il à préparer les élèves à intégrer l'option maths complémentaires en terminale ?
Le programme n'aide pas à y voir plus clair. Les attendus s'adressent difficilement à tous et préparent insuffisamment aux maths complémentaires. Cet enseignement n'est pas non plus destiné à se substituer à la spécialité maths pour envisager des études supérieures dans le domaine scientifique.


Et en 2023 ?


Finalement, le flou court toujours. Pas de réponse claire de l'administration quant au devenir de cet enseignement à la rentrée 2023. Sera-t-il maintenu dans sa forme actuelle ou intègrera-t-il l'enseignement scientifique du tronc commun pour tous les élèves, comme le préconise le Comité maths qui a travaillé la question cet hiver ?


La décision sera prise au premier trimestre à l'issue d'un groupe de travail qui s'appuiera sur le bilan de la rentrée 2022. On peut avoir quelques inquiétudes : si peu d'élèves choisissent cet enseignement pour 2022, cela ne risque-t-il pas d'inciter le ministère à lui conserver son caractère facultatif alors que la plupart des enseignants de mathématiques et organisations syndicale sont au contraire favorables à son intégration pour tous les élèves ?


L'avis du SE-Unsa


En nous appuyant sur les préconisations du Comité maths, nous défendons l'intégration d'un enseignement de maths pour tous dans le tronc commun en 2023. Pour le SE-Unsa, l'objectif doit être clair : ce sont des mathématiques pour tous, avec un programme accessible à tous qui enrichit la culture de nos élèves.
Pour se faire, le SE-Unsa a fait voter un amendement permettant d'avoir 2h/prof pour 1h30/élève de manière à dédoubler une partie des cours.
Il sera aussi nĂ©cessaire de revoir le programme de cet  enseignement pour clarifier les objectifs et revoir les autres
programmes de mathématiques du lycée pour qu'ils s'articulent entre eux.
Enfin, le SE-Unsa revendique toujours que les options en terminale soient financées sans prendre sur la marge établissement.

 

 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir