SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de GRENOBLE - BOURSE DU TRAVAIL - 32 AV DE L EUROPE - 38030 GRENOBLE CEDEX 2
Tél. 04 76 23 38 54 - ac-grenoble@se-unsa.org

 
Covid : vos questions, les rĂ©ponses du SE-Unsa et notamment le point sur la nouvelle FAQ
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-Unsa de l'académie de Grenoble vous informe de vos droits et des différentes procédures et communications ministérielles et académiques concernant la gestion de la Covid-19. Voici l'ensemble des derniÚres informations suite aux annonces du nouveau protocole pour la rentrée du 02 novembre 2020.

 

Le SE-Unsa investit tous les espaces pour agir afin de protéger les élèves et les personnels. Il le fait en sollicitant le moins possible l’action des collègues eux-mêmes car ils sont suffisamment accaparés dans leurs écoles et établissements, et impactés par la situation (épidémie, épuisement, moral, impact économique de la crise pour leur famille). Là où ils sont mobilisés (fiches RSST, motions, actions locales), le SE-Unsa les accompagne et relaie leurs demandes.

 

 

Au sommaire :

Quel est le protocole sanitaire ? Les derniÚres informations résumées et l'analyse du SE-Unsa.

OĂč trouver toutes les rĂ©ponses de la foire aux questions ministĂ©rielles ?

Quelles sont les fiches repÚres thématiques éditées par le ministÚre ?

Que faire s'il y a suspicion ou confirmation de cas covid-19 selon le ministĂšre ?

Qui sont les personnels jugés vulnérables par le ministÚre et le Haut conseil de santé et quelles sont les préconisations ?

Je vis avec une personne considérée comme vulnérable, quelles sont les préconisations ?

Mon enfant a la Covid, quel est mon statut ?

La classe de mon enfant ferme, je n'ai pas de solution de garde, comment cela se passe-t-il ?

Toutes nos communications.

 

 

Quel est le protocole sanitaire ?

 

Toutes les infos dans l'article de notre collĂšgue de Strasbourg, un brin satirique :

Star faq Episode 33, ça s'en va et ça revient !

 

OĂč trouver toutes les rĂ©ponses de la foire aux questions ministĂ©rielles ?

 

La FAQ du 17 juin (cliquer ICI)

La FAQ sur la tenue des examens (cliquer ICI)

 

Quelles sont les fiches repÚres thématiques éditées par le ministÚre ?

 

Restauration (cliquer ICI).

Organisation de la récréation (cliquer ICI).

Internat (cliquer ICI).

EPS (cliquer ICI).

Education musicale (cliquer ICI).

 

Que faire s'il y a suspicion ou confirmation de cas covid-19 selon le ministĂšre ?

 

Le ministÚre a édité des fiches (cliquer ICI).

 

 

Qui sont les personnels jugés vulnérables par le ministÚre et le Haut conseil de santé et quelles sont les préconisations ?

 

Les personnes vulnĂ©rables sont celles indiquĂ©es dans le dĂ©crĂȘt du 5 mai 2020.

Les critÚres de vulnérabilité sont donc les suivants :

 

a) Être ĂągĂ© de 65 ans et plus ;


b) Avoir des antécédents (ATCD) cardio-vasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d'accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;


c) Avoir un diabÚte non équilibré ou présentant des complications ;


d) Présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d'une infection virale : (broncho-pneumopathie obstructive, asthme sévÚre, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil, mucoviscidose notamment) ;


e) Présenter une insuffisance rénale chronique dialysée ;


f) Etre atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;


g) Présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;


h) Etre atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise :


- médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;
- infection à VIH non contrÎlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
- consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
- liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;


i) Etre atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
 

j) Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;
 

k) Etre au troisiĂšme trimestre de la grossesse ;
 

l) Etre atteint d'une maladie du motoneurone, d'une myasthénie grave,

de sclĂ©rose en plaques, de la maladie de Parkinson, de paralysie cĂ©rĂ©brale, de quadriplĂ©gie ou hĂ©miplĂ©gie, d'une tumeur maligne primitive cĂ©rĂ©brale, d'une maladie cĂ©rĂ©belleuse progressive ou d'une maladie rare.

 

C’est Ă  l’agent de faire la demande auprĂšs de son supĂ©rieur hiĂ©rarchique en fournissant un certificat mĂ©dical attestant que l’agent prĂ©sente l’un des critĂšres de vulnĂ©rabilitĂ©s sans prĂ©ciser lequel (raison de confidentialitĂ©). 

Si l’administration veut procĂ©der Ă  des vĂ©rifications, c’est au mĂ©decin de prĂ©vention qu’il appartiendra de demander, le cas Ă©chĂ©ant, au mĂ©decin Ă  l’origine du certificat mĂ©dical, davantage de prĂ©cisions.


Les collĂšgues jugĂ©s vulnĂ©rables doivent ĂȘtre en situation de tĂ©lĂ©travail.

Si le tĂ©lĂ©travail n'est pas possible, le dĂ©cret, comme la circulaire d’application au sein de la fonction publique, disposent  que, lorsque le tĂ©lĂ©travail n’est pas possible, le retour en prĂ©sentiel est possible sous conditions de respect des amĂ©nagements de poste en respect des mesures prĂ©conisĂ©es par le HCSP

Si le télétravail et l'aménagement ne sont pas possible, il reste l'ASA.

En cas de dĂ©saccord entre l’agent et l’employeur sur le respect de ces mesures de protection, il appartient de saisir le mĂ©decin du travail pour avis et ce sera cet avis qui prĂ©vaudra. En attendant l’agent est placĂ© en ASA.

 

Le SE-Unsa, avec l’UNSA Fonction Publique, se fĂ©licitent de cette clarification rĂšglementaire. Nous serons maintenant particuliĂšrement vigilants sur son application dans les territoires.

Le SE-Unsa regrette cependant l’absence de dispositions relatives aux agents vivant avec une personne vulnĂ©rable.

 

 

Je vis avec une personne considérée comme vulnérable, quelles sont les préconisations ?

 

Le tĂ©lĂ©travail doit ĂȘtre privilĂ©giĂ©. S’il n’est pas possible, les mĂȘmes amĂ©nagements de poste que ceux prĂ©vus pour les agents vulnĂ©rables doivent ĂȘtre appliquĂ©s, mais aucune consigne claire n'a Ă©tĂ© donnĂ©e par le ministĂšre.

 

 

 

 

Mon enfant a la Covid, quel est mon statut ?

 

Dans ce cas, il faut se mettre en garde d'enfant malade (cliquer ICI), sauf si l'on est considéré comme cas contact par l'ARS (voir si dessus) ce qui est fort probable.

 


La classe de mon enfant ferme, je n'ai pas de solution de garde, comment cela se passe-t-il ?


 

Le ministre de la santĂ© a annoncĂ© dans un communiquĂ© de presse que les parents fonctionnaires qui devaient garder leurs enfants et Ă©taient dans l’impossibilitĂ© de travailler seraient placĂ©s en ASA.

Un seul parent par foyer pourra en bĂ©nĂ©ficier si les deux parents sont dans l’incapacitĂ© de pouvoir tĂ©lĂ©travailler. Il faudra fournir un justificatif attestant soit de la fermeture de la classe, soit de la situation de « cas-contact » de l’enfant. Ce justificatif devra ĂȘtre fourni par l’établissement qui accueille l’enfant.

Il faut Ă©galement une attestation sur l’honneur précisant qu'il n'y a pas d’autre solution d’accueil.

 

Cette rĂšgle s’applique avec effet rĂ©troactif au 1er septembre 2020.

Cependant, cette annonce n'a pas encore été transcrite dans la réglementation.

Enfin, elle ne s'applique pour le moment qu'aux agents titulaires.

Pour les agents contractuels, ils ne bénéficieraient que d'une indemnité journaliÚre moins rémunératrice.

Le SE-Unsa exige que les personnels contractuels puissent bénéficier également d'ASA.

 

Qu'est-ce qu'une ASA ?

 

L'ASA est une autorisation spĂ©ciale d'absence qui permet aux collĂšgues de conserver tous leurs droits (rĂ©munĂ©ration, avancement,...). Il n'y a pas de limite de temps Ă  la perte de ces droits avec une ASA et il n'y a pas de jour de carence. Ce n'est donc pas un arrĂȘt maladie.

 

Toutes nos communications.

 

Une rentrĂ©e sous haute surveillance, le SE-Unsa Ă  vos cĂŽtĂ©s !

Covid 19 : enfin une solution pour les personnels-parents qui doivent garder leurs enfants !

Covid-19 : le ministĂšre continue avec les dĂ©cisions surprises

Nouveau cadre sanitaire : prĂ©cisions, conseils et outil du SE-Unsa

Crise sanitaire : il faut des recrutements massifs !

Reprise de l’École en confinement : protĂ©ger et ne pas exiger l’impossible.

Crise sanitaire et groupes rĂ©duits : faites confiance au terrain !

Nouvelles rĂšgles sanitaires : les personnels ont besoin de clarifications et de solutions !

Demande d’adaptations pour les collĂšges : l’UNSA Éducation Ă©crit au ministre

LycĂ©e : des annonces trĂšs attendues mais encore insuffisantes

Crise sanitaire : les professeurs principaux ne peuvent pas TOUT faire !

Urgence bac 2021 : les propositions d’adaptation de l’Unsa

Le SE-Unsa demande la réunion en urgence du comité de suivi voie pro

CollĂšges et protocole sanitaire renforcĂ© : enfin des avancĂ©es grĂące Ă  l’action du SNPDEN

Protocole sanitaire et Ă©cole inclusive : concilier les deux !

Nouveau protocole sanitaire : le SE-Unsa demande une fiche thĂ©matique pour le CDI

Les formations et rĂ©unions non urgentes doivent ĂȘtre suspendues pendant la crise sanitaire

Covid et frais de dĂ©placements : comment se faire rembourser au tarif kilomĂ©trique et non pas au tarif SNCF ?

CommuniquĂ© intersyndical : la situation sanitaire exige de l’anticipation

Suspension du jour de carence : une avancĂ©e certes
 mais de courte durĂ©e !

Bac gĂ©nĂ©ral et technologique 2021 : nous voilĂ  enfin fixĂ©s

Bac GT 2021 : nouveau mode d’emploi

Le SE-Unsa exige la reprise de l’EPS en milieu clos

PrĂ©lĂšvements salivaires par tous les personnels, c’est non !

DNB 2021 : il faut annuler les Ă©preuves terminales !

BaccalaurĂ©at 2021 : le SE-Unsa demande de nouveaux amĂ©nagements

CollĂšge : des adaptations pĂ©dagogiques nĂ©cessaires

Covid : une reprise marquĂ©e par l’inquiĂ©tude et le dĂ©couragement

Covid-19 : le protocole autotest Ă  revoir d’urgence !

Adaptations des examens : un entre-deux tout Ă  fait insatisfaisant

Examens en voie pro : de qui se moque-t-on ?

 

 

 

 

Une question, une inquiétude ?

 

N'hésitez pas à nous contacter :

TĂ©l. 04 76 23 38 54 - ac-grenoble@se-unsa.org

 

Mieux connaĂźtre le SE-Unsa, cliquer ICI

Mis Ă  jour le 22 juin 2021


 
 
 
 
ALC