SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de CRETEIL - MAISON DES SYNDICATS - 11/13 RUE DES ARCHIVES - BUREAU 504 - 94010 CRETEIL CEDEX
Tél. 01 43 99 10 88 - Por. 06 03 15 58 38 - ac-creteil@se-unsa.org

 
Concours internes : annulation des épreuves d’admission à la rentrée
Article publié le mercredi 3 juin 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Monsieur Blanquer, le ministre de l’Education Nationale a déclaré sur BFM TV mardi 2 juin, l’annulation des concours internes de recrutement de l’Education Nationale. Derrière l’annonce qui peu apparaître comme une bonne nouvelle pour les admissibles, la réalité est plus nuancée …

 

L’ANNONCE

Le ministre vient d’annoncer que les oraux d’admission qui étaient prévus à la rentrée de septembre pour les concours internes ne se tiendraient pas. Cependant tous les admissibles ne seront pas titularisés, seuls 4000 d’entre eux auront le concours. Les autres seront placés sur liste complémentaire.

 

LE DÉCRYPTAGE

Le ministère a répondu à la demande d’équité entre les concours externe et interne, mais n’a pas donné l’admission à tous les admissibles de l’interne comme certains le demandaient.

Les admissibles seront donc départagés uniquement par leur note au dossier RAEP.  Les lauréats seront sélectionnés pas discipline en fonction du nombre de candidats admis et du nombre de places aux concours.

Les anciens admissibles qui ne seraient pas retenus ne devraient pas être admis l’an prochain, cependant ils seront placés sur liste complémentaire.

Ce système a été longtemps employé dans le 1er degré pour le recrutement des professeurs des écoles. C’est une sorte de vivier dans lequel l’EN pioche en cas de besoin. Les enseignants sur liste complémentaire qui sont appelés par l’EN sont titularisés (et ne deviennent pas contractuels).

Pourront bénéficier de cette liste complémentaire, tous les candidats dont les résultats les placent à un ou plusieurs rangs (en fonction des besoins) du dernier admis.

Par exemple un lauréat à plusieurs concours (CAPES et CAPLP) devra en choisir un seul, de fait, il libèrera une place qui sera attribuée à un autre candidat.  D’autres places pourront être libérés en cas de démission, ou de personnes qui ne remplissent pas les règles pour être titularisées …

 

Le SE-UNSA se félicite de cette annonce, il avait en effet demandé l’équité de traitement entre les candidats de l’interne et de l’externe. 

Pour rappel, le SE-Unsa avait exigé bien davantage de places aux concours et une dotation supplémentaire pour le second degré.

 

En l’absence de détails technique le SE-UNSA sera vigilant sur tois points : 

  • sur la mise en place de la titularisation,
  • sur la manière dont les candidats qui ont obtenu la même note d'admissibilité seront départagés
  • et sur le respect du nombre de places au concours.

Le SE-Unsa regrette que certaines organisations syndicales peu scrupuleuses aient tenu un discours populiste et mensonger aux candidats admis, en sachant pertinemment que la titularisation de tous ne serait pas possible pour des raisons légales, administratives, financières et politiques.  

Les contractuels méritent le respect, cela passe par un discours de vérité avec des propositions concrètes et réalistes.

 
 
 
 
ALC