SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AMIENS - 4 RUE PAUL SAUTAI - 80000 AMIENS
Tél. 03 22 92 33 63 - Fax. 03 22 92 50 51 - Por. 06 75 23 65 17 - ac-amiens@se-unsa.org

 
MODALITES d’ACCUEIL DES STAGIAIRES 2nd degré
Article publié le lundi 26 avril 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

En Picardie, ils seront 247 dans le 2nd degré affectés pour 70 sur des BMP 15h et pour 177 sur des postes vacants qui n’ont donc pas été mis au mouvement. Tous les stagiaires seront affectés sur un poste non fractionné sauf 4 dans 2 disciplines (musique et arts plastiques).

 

  • Les stagiaires qui le souhaitent seront reçus à I ’IUFM à partir du 25 août pour obtenir un "kit" de prise en charge des classes.

  • Ils seront affectés sur leur établissement en doublette avec leur tuteur à partir du 1er septembre. Ils prendront en main leurs classes (emploi du temps à 15h) à partir du 27 septembre, et auront alors tous les 15j une journée à l’IUFM.

  • Ils seront remplacés par des TZR le premier mois, ce qui devrait être effectivement le cas général sauf dans quelques disciplines où il faudra recruter des vacataires.

  • Pendant ce premier mois, ils alterneront 2j par semaine à l’IUFM, observation et pratique chez leur tuteur et contact avec leur remplaçant.

 

Ces affectations de stagiaires à 15h sur des postes 18h nécessiteront des ajustements d’ici la rentrée (compléments de BMP déjà prévus dans rétablissement, heures sup à partager pour les collègues...).

 

Position commune

du Sgen-CFDT Picardie et de l’UNSA-Education

 

Le Sgen CFDT et l’UNSA-Education se sont opposés depuis le début à cette réforme catastrophique humainement et pédagogiquement.

 

Toutes les conséquences qui en découlent étaient prévisibles :

  • l’année de stage pour les futurs enseignants sera éprouvante,

  • le mouvement des postes pour les titulaires est freiné par les postes réservés pour les stagiaires.

  • une surcharge de travail affectera les collègues tuteurs sans que cela ne soit réellement pris en considération dans leur service ou leur statut

  • de fait, dans un établissement, l’ensemble des collègues sera touché car les difficultés que rencontreront ces nouveaux recrutés impliqueront nécessairement l’ensemble de l’équipe pédagogique.

 
Pourtant, nous n’appelons pas comme d’autres organisations syndicales à refuser de prendre les stagiaires qui ne sont pas responsables de cette réforme et qui pâtiront de ces nouvelles modalités.

 Certains collègues décideront en effet d’exercer cette fonction de tuteur. Le Sgen-CFDT Picardie et l’UNSA-Education demandent qu’ils soient respectés pour ce qu’ils sont : des professionnels engagés, motivés par le travail d’équipe, solidaires d’un collègue débutant dans les conditions d’exercice déplorables imposées par cette réforme. C’est dire que cet engagement de leur part ne doit pas être pris pour une acceptation de ladite réforme.

 Nous pensons qu’il revient à chacun d’entre nous de décider, en toute liberté et selon les circonstances, d’accepter ou non de devenir tuteur. Mais il est fondamental, dans le même temps, de faire connaître au rectorat notre opposition à la réforme.

 Le Sgen-CFDT et l’UNSA-Education ont donc envoyé une lettre au recteur et aux inspecteurs d’académie pour expliciter cette position, première pièce jointe.

Le SGEN-CFDT et l’UNSA-Education vous proposent des modèles de lettre selon le choix qui sera le vôtre

  • acceptation
  • refus
  • cas où vous acceptez de prendre en charge un stagiaire de façon collective
  • cas où on chercherait à vous imposer un stagiaire

 

 

 

 

 

 


   courrier au recteur   
(106.9 ko)
   courrier pour refus   
(11.3 ko)
   courrier pour volontaires   
(11.8 ko)
   courrier pour accueil col   
(11.7 ko)
   courrier pour accueil "im   
(11.2 ko)
 
 
 
 
 
ALC