SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AMIENS - 4 RUE PAUL SAUTAI - 80000 AMIENS
Tél. 03 22 92 33 63 - Fax. 03 22 92 50 51 - Por. 06 75 23 65 17 - ac-amiens@se-unsa.org

 
Comment se passe la mise en place des nouveaux protocoles des les LycĂ©es et collèges de l’acadĂ©mie d’Amiens ?
Article publié le jeudi 12 novembre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Face Ă  la crise COVID, le ministre a annoncĂ© le renforcement des protocoles sanitaires. Mais concrètement, peut-on faire beaucoup plus que ce que l’on faisait dĂ©jĂ  avant, en particulier en collège ?

Dès le 2 novembre, les élèves du Lycée Thuillier à Amiens passaient en semaines A et B. D’autres Lycées et LP ont suivi en alternant les semaines ou les journées en présentiel. Par exemple au LP des Jacobins de Beauvais, le groupe A a cours lundi, mardi, mercredi et le groupe B, mercredi, jeudi, vendredi. On alterne chaque semaine.

Les élèves sont donc moins nombreux en classe, mais également dans les couloirs, cantines et internats.

Autre solution, diminuer fortement les heures en classe entière comme au LP Julie Daubié de Laon (fin du co-enseignement avec les deux professeurs dans la même salle, dédoublement avec un collègue payé en HSE…), ou encore affecter les heures en classe entière dans des salles plus grandes (Hirson).

Il n’y a pas de solution unique, mais lĂ  oĂą les protocoles semblent les plus « carrĂ©s Â», c’est lĂ  oĂą les Ă©quipes se sont arrĂŞtĂ©es pour rĂ©flĂ©chir (Corot Ă  Beauvais, Romain Roland Ă  Amiens, LP de la ForĂŞt Ă  Chantilly, Les Jacobins …).

Quant aux collèges, l’administration ne semble pas très chaude pour dĂ©doubler. Pourtant le Recteur a bien prĂ©cisĂ© que si la situation de l’établissement l’impose, il faut le faire. Des problèmes, en particulier pour la queue Ă  la cantine, semblent difficiles Ă  rĂ©gler. Les Ă©tablissements en campagne accueillent de nombreux demi-pensionnaires.  Le courrier de l'UNSA EDUCATION au Ministre:

https://www.unsa-education.com/Demande-d-adaptations-pour-les-colleges-l-UNSA-Education-ecrit-au-ministre

 

 

De fausses bonnes idées apparaissent, comme affecter une salle par classe. Dans certains cas cette solution est adaptée, dans d’autres non. Les établissements qui ont déjà testé ce modèle en septembre sont mitigés car les élèves restent sans surveillance aux intercours et ne respectent pas toujours les gestes barrières.

Aucune solution n’est idĂ©ale. Les Ă©quipes doivent donc faire des choix concertĂ©s, voire les imposer si besoin. Il faut faire confiance au terrain !

Merci de nous remonter vos expériences et vos protocoles.

 

Dans cette pĂ©riode de tension, de dĂ©sorganisation et de situation sanitaire dĂ©gradĂ©e et Ă©volutive, le SE-Unsa ne partage pas le choix de demander Ă  tous les personnels de faire grève dans une pĂ©riode oĂą de nombreux foyers, y compris chez les personnels, subissent des pertes de revenus provoquĂ©es par la crise.

Mais, le SE-Unsa acadĂ©mique soutiendra les Ă©quipes qui sont contraintes d’user du droit de grève pour faire entendre leurs besoins qui ne trouvent pas d’écho favorable de leur administration locale. 

 
 
 
 
ALC