SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
Carrière des agrĂ©gĂ©.e.s : les revendications du SE-Unsa
Article publié le jeudi 22 novembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-Unsa propose une gestion académique des carrières pour le corps des agrégés, afin de renforcer le lien entre les enseignants et les représentants du personnel. La gestion paritaire des carrières permet aux enseignants d'être mieux informés sur les conditions de mutations, d'avancement et de mobilité professionnelle. L'exception de gestion nationale pour le corps des agrégés doit être questionnée. Le lien local entre les élus paritaires et les personnels est décisif en cas de recours.
 
La mise en oeuvre du PPCR (Parcours professionnels, carrières et répunérations) a ouvert de nouvelles possibilités de mobilité professionnelle avec les rendez-vous de carrière et la création de la classe exceptionnelle. Le SE-Unsa revendique l'intégration de nouvelles missions dans le premier vivier de la classe exceptionnelle (notamment pour les professeurs principaux de classes d'orientation). Le SE-Unsa demande aussi la révision annuelle de l'appréciation pour le passage à la hors-classe (à retrouver dans notre pétition).
 
Plus largement, le SE-Unsa s'est positionné pour une affectation plus transparente des postes dans le mouvement spécifique de l'enseignement post-bac et dans l'enseignement supérieur.
 
Découvrez l'ensemble des propositions concrètes du SE-Unsa !

*****************

Recherche : les revendications du SE-Unsa pour les professeur.e.s agrĂ©gĂ©.e.s

 

Chaque année, plusieurs milliers d'enseignants demandent à bénéficier d'un congé de formation professionnelle pour suivre des études ou préparer un concours.
 
Selon les académies, le nombre de demandes consécutives pour l'obtenir est, chaque année, plus ou moins élevé. Le SE-Unsa souhaite faciliter l’obtention du congé de formation pour les enseignants qui poursuivent des études, et notamment pour ceux qui préparent une thèse.
 
La spécificité du corps des agrégés prend tout son sens dans le développement du continuum bac-3 / bac+3 qui est prévu par la réforme du lycée et du bac. Pour le SE-Unsa, cette réforme doit aussi permettre de positionner le corps des agrégés sur le lycée et l'enseignement post-bac, voire l'enseignement supérieur, notamment en développant les services partagés. Le parcours d'enseignants qui poursuivent des études doit être valorisé, y compris pour favoriser leur mobilité professionnelle vers l'enseignement supérieur.
 
Le SE-Unsa revendique l'augmentation des moyens alloués aux congés de formation professionnelle, notamment pour faciliter la poursuite d'études. L'attribution de ces moyens ne doit pas être limitée à la préparation de concours.

 

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir