SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
Pour le statut des CPE : je signe la pĂ©tition
Article publié le vendredi 2 novembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Au printemps dernier, le Conseil d’État a effectuĂ© une nouvelle lecture de l’article 10 de la loi du 11 janvier 1984 « portant dispositions relatives Ă  la Fonction publique de l’État Â», considĂ©rant que les CPE ne constituent pas un corps dĂ©rogatoire au statut gĂ©nĂ©ral de la Fonction publique puisque non-enseignants.

Jusqu’à présent, les CPE entraient dans le même cadre réglementaire que les enseignants concernant la représentativité syndicale et les opérations de mutations.

Fin mai, le ministère a donc décidé brutalement de modifier ces règles : réduction du nombre de sièges offerts aux Capa CPE, répartition à la CAPN des sièges dans les 3 grades (classe normale, hors-classe et classe exceptionnelle) en complète inadéquation avec la composition du corps dans chacun d’eux, publication d’une note de service « Mobilité » distincte de celles des personnels enseignants.

C’est pourquoi le SE-Unsa relaye une pétition intersyndicale demandant au ministère de reconsidérer ses positions. Ensemble, faisons entendre la voix des CPE en signant la pétition intersyndicale pour demander que les CPE continuent de relever des mêmes textes réglementaires que les enseignants.

 

La sortie du régime dérogatoire pour les CPE induit immédiatement des différences de traitement pour ce corps et inquiète sur des évolutions futures quant à leur positionnement au sein de l’équipe pédagogique.

Je signe la pétition lancée par le SE-Unsa, CGT éduc’action, Sgen-CFDT, Snes-FSU, SNUEP-FSU, Sud éducation

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir