SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
CAP en un, deux ou trois ans ?
Article publié le mardi 29 mai 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le ministère présente une nouvelle grille horaire unique pour les CAP (voir article spécifique).
 
Il annonce également une durée variable du parcours CAP de un à trois ans après un positionnement des entrants mais sans ouvrir des sections dédiées CAP 2 ans ou CAP 3 ans.
 
Le parcours en un an
Il serait proposĂ© en prioritĂ© Ă  :
  • des jeunes issus de première ou terminale, professionnelle, technologique ou gĂ©nĂ©rale motivĂ©s pour acquĂ©rir un CAP ;
  • des jeunes ayant dĂ©jĂ  un diplĂ´me dispensĂ©s Ă  ce titre des Ă©preuves gĂ©nĂ©rales ;
  • des jeunes sortant de troisième, avec un projet professionnel solide, et un bon niveau scolaire.
Le parcours en 2 ans
Il serait offert aux élèves issus de 3ème de collège.
 
Le parcours en 3 ans
Il pourrait être proposé aux élèves à besoins éducatifs particuliers, identifiés par les commissions d’affectation.
 
 
Cette modularité génèrera des besoins forts d’individualisation de l’enseignement proposé et nécessitera des moyens complémentaires importants pour pouvoir assurer des prises en charge en petits groupes ou en co-intervention.
Les programmes devront être retravaillés pour faciliter cette différenciation, accompagnés d’un effort important de formation continue pour les enseignants. De redoutables questions d’ingénierie pédagogique seront à résoudre dans les établissements, qui nécessiteront un travail en équipe soutenu.
Le SE-Unsa demande que celui-ci soit enfin reconnu Ă  sa juste place dans les services.

Les programmes d’enseignement gĂ©nĂ©ral devraient ĂŞtre davantage pensĂ©s en lien avec les enseignements professionnels. Ce chantier confiĂ© au Conseil SupĂ©rieur des Programmes sera Ă  suivre de près : il faudra trouver un juste Ă©quilibre entre l’acquisition par tous des compĂ©tences de base en numĂ©ratie et littĂ©racie et la formation de citoyens cultivĂ©s et critiques.
Pour le SE-Unsa, la prise en charge d’élèves en très grande difficulté scolaire et à besoins éducatifs particuliers ne s’improvise pas et nécessite une formation spécifique. Nous demandons que des référents EBEP soient présents dans tous les LP en facilitant l’accès au CAPPEI des PLP.
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir