SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
VĹ“ux pĂ©dagogiques 2018 : osons affirmer nos valeurs !
Article publié le vendredi 26 janvier 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Cette fin d’année 2017 a été riche en expériences pédagogiques au SE-Unsa notamment grâce aux différents stages proposés.

J’en retiens une plus particulièrement que j’aimerais partager car elle me semble significative des conditions dans lesquelles nous exerçons et révélatrice des défis qu’il nous faut relever en 2018.

Après les différents stages animés au sein du SE-Unsa, j’ai posté sur les réseaux sociaux quelques messages rendant compte de ces riches rencontres. Ces posts ont été suivis de quelques retours très agressifs qui montrent à quel point optimisme et enthousiasme passent trop souvent dans notre milieu pour de l’arrogance

Cette expérience m’a rappelé nombre de propos de collègues réticents à l’idée d’ouvrir la porte de leur classe pour que l’on puisse observer les pratiques les uns des autres dans l’espoir de progresser ensemble. Quand on accepte parfois de suivre une progression commune, on ressent souvent une gêne certaine à partager nos cours. Le sentiment d’être « inspecté » par des collègues l’emporte souvent sur l’envie d’exercer son métier de manière moins solitaire. Les portes de nos salles restent la plupart du temps closes quand on aurait tout à gagner à faire tomber les murs de nos classes

Exposer son travail aux yeux de tous c’est encore prendre le risque de se faire fustiger par des collègues qui ne voient pas les choses sous le même angle. Si la divergence de points de vue peut être fort constructive et nous permettre d’avancer, elle reste trop souvent source de conflits infructueux

Cet état d’esprit met en péril l’école d’aujourd’hui qui doit s’adapter pour relever les nouveaux défis qui lui sont proposés.

Aucun ministre ni aucune réforme ne viendront pallier cette difficulté. Nous seuls, acteurs du terrain, pouvons répondre de cette situation. Si nous voulons bouger les lignes, changeons de paradigme : osons exposer notre travail, osons dire nos difficultés et plus encore nos réussites.

Nous en connaissons tous de ces moments oĂą nos efforts sont enfin rĂ©compensĂ©s. Nous les gardons souvent bien secrets et attendons le cadre familial pour les partager. Comme c’est dommageable… Combien de dispositifs chacun d’entre nous a-t-il mis en place ? Quel temps et quelle Ă©nergie y avons-nous consacrĂ© ? Si nous acceptions de les exposer Ă  la critique, d’en parler ouvertement combien de temps et d’énergie nous gagnerions ! Plus que tout, quel plaisir nous retrouverions Ă  nous rencontrer en salle des profs qui pourrait ĂŞtre autre chose que le lieu dĂ©positaire de nos Ă©cueils. 

Pour 2018, proposons-nous de changer de paradigme en nous faisant « ami critique » les uns des autres ! Les lignes de notre institution bougeraient alors bien plus significativement que ne pourrait le faire n’importe quelle réforme.

C'est aussi ça l'esprit SE-Unsa ! Pour nous aider Ă  le cultiver et Ă  faire contre-poids, n'hĂ©sitez plus rejoignez-nous en cliquant ici. N'est-ce pas encore le temps des bonnes rĂ©solutions?

Je vous invite Ă  lire :

- un article de François Muller, L’ami critique, le meilleur ami des équipes, paru aux cahiers pédagogiques dernièrement : cliquez ici.

- un article de Daniel Favre : L’école vers un nouveau paradigme Ă©ducatif : cliquez ici.

Audrey Chapelain, responsable pédagogie/éducation - SE-Unsa Aix-Marseille.

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir