SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
TZR et remplacement : une bonne question, de mauvaises rĂ©ponses
Article publié le lundi 13 mars 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Fin octobre 2016, la ministre de l’Éducation nationale avait annoncĂ© des mesures sur le remplacement, pour Ă©viter les heures de cours non-remplacĂ©es pour les Ă©lèves. Le problème est rĂ©el : beaucoup de remplaçants sont sur des postes Ă  l’annĂ©e, tandis que le recours aux contractuels a augmentĂ© dans les dernières annĂ©es. Les remplacements de courte durĂ©e ne sont pas toujours assurĂ©s et les remplaçants manquent dĂ©jĂ  quelques semaines après la rentrĂ©e, dans certaines disciplines. La mission de TZR est difficile, souvent assurĂ©e en dĂ©but de carrière, et elle est plus souvent subie que choisie.
 
Les mesures Ă©bauchĂ©es Ă  l’époque et mises en avant dans un groupe de travail ministĂ©riel fin fĂ©vrier 2017 n’ont pas convaincu les enseignants de l’Unsa : les protocoles de remplacement de courte durĂ©e mis en place en 2005 au sein des Ă©tablissements n'ont pas fonctionnĂ© et leur mise en Ĺ“uvre manque de transparence. Pourquoi alors proposer de les rĂ©activer ? Le SE-Unsa conteste l'efficacitĂ© d'une mesure d’optimisation des emplois du temps des remplaçants : vouloir Ă  tout prix parvenir Ă  combler les maximas de service conduirait inĂ©luctablement les collègues Ă  intervenir sur un nombre supplĂ©mentaire d’établissements, sans pouvoir s’y investir, sans compter la fatigue que ces dĂ©placements entraĂ®nent. Enfin, le SE-Unsa sera attentif Ă  la sauvegarde des zones de remplacement infra-dĂ©partementales lĂ  oĂą elles existent.
 
Face à un problème réel, dont la résolution passe surtout par la reconstitution des viviers de remplacement, le SE-Unsa propose au ministère d’améliorer les conditions de travail des remplaçants et de reconnaître les difficultés de la mission du TZR. Le SE-UNSA revendique ainsi la mise en place d’une part fixe de l’ISSR, étendue aux remplacements à l’année. La fonction de TZR doit être intégrée aux missions qui permettent d’avancer plus rapidement grâce à l’accès à la classe exceptionnelle et bénéficier des bonifications REP et REP+ pour les mutations inter. L’affectation des TZR doit se faire dans les instances paritaires et dans le cadre des zones de remplacement, avec un accord explicite pour un remplacement hors-zone. Plus largement, les enseignants de l’Unsa proposent de limiter les affectations à deux établissements pour permettre aux TZR de mieux s’intégrer dans la vie de leur établissement.

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir