SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
Fin de la prime « Travailler plus » : 500 euros pour quelques-uns ou davantage pour tous ?
Article publié le lundi 5 septembre 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Depuis le 1er septembre 2016, la prime de 500 euros pour 3 HSA, mesure instituée sous le ministère Darcos, est supprimée. En effet, le décret n°2016-1174 du 30 août annonce que le décret n°2008-927 du 12 septembre 2008 instituant cette prime, à destination des enseignants du 2nd degré effectuant au moins 3 heures supplémentaires, est abrogé.

En toute cohérence avec sa position sur le recours aux heures supplémentaires, le SE-Unsa s’est abstenu lors du CTM (*) du 12 juillet 2016 sur l’abrogation du décret visant à supprimer la prime de 500 euros pour 3 heures supplémentaires.

Rappelons que c’est sous l’ère sarkozyenne que cette prime dĂ©coulant du « travailler plus pour gagner plus Â» avait vu le jour afin de pousser davantage de collègues Ă  prendre ces heures, au dĂ©triment de la crĂ©ation de postes.

Le SE-Unsa avait combattu cette philosophie qui  se nommait «  travailler plus pour gagner plus Â» et qui avait abouti Ă  la suppression de plus de 71 000 postes et de la formation initiale des enseignants. Nous nous remettons Ă  peine de cette saignĂ©e. 

Le SE-Unsa regrette par contre cette suppression brutale qui impacte sans nul doute les collègues qui s’étaient engagĂ©s en juin sur des rĂ©partitions de service et des HSA. Mais nous ne pouvons, Ă  terme, regretter cette suppression mĂŞme si nous en contestons le calendrier et la mise en application (dès cette rentrĂ©e). Le SE-Unsa demande, lui, une revalorisation qui touche tous les personnels et non ce type de « rĂ©compenses Â» qui ne peuvent ĂŞtre, de par leur nature et la contrainte qu’elles font peser sur la vie personnelle des collègues, accessibles Ă  tous.

La quasi-unanimitĂ© des syndicats avait rejetĂ© Ă  l’époque cet accord : moins de profs contre « plus d’argent Â», et aujourd’hui encore, le SE-UNSA prĂ©fère travailler Ă  la revalorisation du mĂ©tier et de la carrière.

Les mesures PPCR(**) qui vont permettre à tous d’aller plus vite et plus haut en termes de rémunération se mettent en place et offrent des perspectives bien plus intéressantes à l’ensemble de la profession que des primes coups de poing réservées à quelques-uns, tout en n’amputant pas la dynamique de création de postes lancée.

En savoir plus sur PPCR

(*) Comité technique ministériel

(**) Parcours professionnels, carrières et rémunérations

  • vote du CTMEN du 12 juillet - Abst : UNSA (4 voix), Pour : FSU (6 voix) CGT (1 voix) CFDT (1 voix), Contre : FO (2 voix), FGAF (1 voix) 

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir