SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
Ouverture d’une Ă©cole Montessori Ă  Marseille : rapprocher les pĂ©dagogies (interview de Marie Robert, directrice pĂ©dagogique du LycĂ©e International Montessori)
Article publié le dimanche 29 mai 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Marie Robert est directrice pĂ©dagogique de l'unique LycĂ©e Montessori de France oĂą elle enseigne Ă©galement la philosophie aux lycĂ©ens et aux primaires. Avec son collaborateur Alexandre d'Esclaibes, elle est Ă  l'origine de l'ouverture, Ă  la rentrĂ©e prochaine, d'une nouvelle Ă©cole maternelle et primaire Ă  Marseille doublĂ©e d'un centre de formation Ă  Montessori destinĂ© aux enseignants du public, et aux parents. C'est l'occasion pour nous de prĂ©senter cette pĂ©dagogie innovante et les synergies possibles avec l'enseignement public. Aujourd'hui, douze Ă©coles Montessori existent dans notre acadĂ©mie et les ouvertures se multiplient signe du dynamisme actuel de cette Ă©ducation qui interroge sans cesse les pratiques pĂ©dagogiques.

“À la rentrée prochaine, vous ouvrez une école maternelle et primaire à Marseille dans le XIIe arrondissement. Cette initiative pédagogique pourtant née au début du XXe siècle reste encore trop méconnue en France : comment pourrait-on la résumer ?

Marie Robert - La pĂ©dagogie de Maria Montessori telle que nous la pratiquons a pour point de dĂ©part une envie, un but, un horizon : celui de permettre aux enfants de devenir des adultes autonomes, ancrĂ©s dans leur existence, capables d'interroger et d'assumer leurs choix. Pour cela, nous mettons en avant trois piliers. D'abord, l'individualisation du savoir : chaque Ă©lève Ă  sa propre temporalitĂ©, qui diffère selon les domaines. En fonctionnant avec des plans de travail adaptĂ©s et en permettant aux Ă©lèves de contrĂ´ler eux-mĂŞmes, leurs erreurs, on respecte le rythme des uns et des autres. Le professeur devient un accompagnant, qui guide, qui encourage, qui indique, plutĂ´t qu'un reprĂ©sentant de l'autoritĂ©. Le deuxième point est le passage par le concret, chaque notion est d'abord abordĂ©e grâce Ă  du matĂ©riel. La main, l'expĂ©rience, et l'ensemble des sens, font partie du processus cognitif. Le dernier apport est sans doute quelque chose de plus diffus, et pourtant essentiel : c'est la confiance, l'idĂ©e que nous sommes des partenaires, travaillant en vue de l'Ă©panouissement de l'Ă©lève. L'Ă©thique de la bienveillance n'est pas un concept creux et Ă  la mode, c'est une pratique quotidienne, qui se dĂ©voile dans une capacitĂ© Ă  voir l'Ă©lève comme une Ă©nigme, et Ă  travailler ensemble Ă  des hypothèses qui lui permettrait d'ĂŞtre plus en prĂ©sence avec son apprentissage. Au fond, c'est accepter que nos Ă©lèves vivent pleinement leur altĂ©ritĂ© ! Il y a beaucoup de bon sens dans la pĂ©dagogie Montessori ! Et puis dans nos Ă©coles, Montessori-Esclaibes, nous ajoutons le bilinguisme ! 

"Stimuler tout le spectre cognitif"

L'école Montessori est souvent associée au premier degré. Pourtant vous enseignez dans l'unique lycée Montessori dont vous êtes également directrice pédagogique. Comment peut s'appliquer la pédagogie Montessori dans le 2nd degré ?

M. R - C'est une question quotidienne ! Et cette rĂ©flexion fait de notre lycĂ©e un vrai laboratoire de pĂ©dagogie ! L'idĂ©e est de conserver les plans de travail, ce qui permet de garder un rythme individuel. Nous avons très peu recours au tableau, Ă  part pour expliquer certaines notions en commun ou pour faire vivre un rĂ©cit. Le reste du temps, l'enseignant passe dans la classe et suit la progression de l'Ă©lève presque en tĂŞte Ă  tĂŞte. On conserve aussi l'idĂ©e du concret, en mettant en place des ateliers ou en proposant la rĂ©alisation de projets qui intègrent une dimension collective, absolument fondamentale. Revues de presse, exposĂ©s, ateliers d'Ă©criture, etc., font intĂ©gralement partie de notre pĂ©dagogie. L'idĂ©e n'est pas de faire du "ludique" mais de stimuler tout le spectre cognitif. Pour ma part, j'utilise beaucoup le cinĂ©ma, pas seulement parce que j'adore et que certaines rĂ©fĂ©rences me semblent incontournables dans l'histoire de la pensĂ©e, mais aussi parce qu'analyser un plan de film, offre l'opportunitĂ© aux Ă©lèves de saisir plus aisĂ©ment l'analyse de textes. L'enjeu est de respecter les programmes en inventant en permanence de nouveaux parcours ! On ne s'ennuie pas tellement ! 

La pédagogie Montessori, par ignorance, est souvent perçue comme une niche pédagogique, à l'image de bien d'autres initiatives (Freinet, collège Clisthène à Bordeaux). Nombre de détracteurs ciblent alors l'incapacité de ces initiatives locales à être élargies à une plus grande échelle, ne pouvant supposément s'adresser qu'à des cas particuliers, très isolés. Pourtant, l'intérêt renouvelé des parents pour les outils Montessori ou les ouvertures d'écoles qui se multiplient semblent indiquer l'inverse...

M.R. - Il est Ă©vident que des effectifs rĂ©duits autorisent une meilleure mise en place de la pĂ©dagogie. Et il faut aussi ĂŞtre honnĂŞtes, et admettre qu'une approche montessorienne demande beaucoup de rigueur ainsi qu'une certaine expertise, car de nombreuses Ă©coles ouvrent mais ferment aussi. Pourtant, notre expĂ©rience nous montre que les outils mis en place ont des rĂ©sultats pragmatiques sidĂ©rants. Car au-delĂ  de l'Ă©tat d'esprit, il est fascinant de constater que certaines notions sont beaucoup plus simples Ă  acquĂ©rir avec une approche concrète. D'oĂą l'intĂ©rĂŞt de former les professeurs, de les sensibiliser Ă  cette pratique, et de les aider Ă  les instaurer dans des classes plus nombreuses. Certains points peuvent tout Ă  fait ĂŞtre systĂ©matisĂ©s. Et puis comme je vous le disais, il y a aussi beaucoup de bon sens dans les remarques de Maria Montessori : une fois que l'on est initiĂ© au matĂ©riel, on s'aperçoit qu'il rĂ©pond en grande partie Ă  notre intuition. On oublie que la pĂ©dagogie a pour objectif de fluidifier notre rapport au savoir, de le rendre moins abrupt, voilĂ  sans doute ce que cherchent les parents... Un Ă©lève de CM2 m'a fait comprendre l'extraction d'une racine carrĂ©e, pour la littĂ©raire que je suis et qui n'avait jamais rien compris, c'est la preuve que la pĂ©dagogie rĂ©pond Ă  une nĂ©cessitĂ© pratique ! 

"C'est grâce à l'énergie des enseignants du public que nous ferons bouger les frontières"

Vous êtes très attachée au rapprochement entre le public et les écoles Montessori. Comment mettez-vous en oeuvre ce dialogue entre deux enseignements ?

M. R - Les enseignants du public sont des hĂ©ros. Je le dis en toute sincĂ©ritĂ©. Je suis intimement convaincue que l'opinion ne se rend pas du tout compte des rĂ©alitĂ©s pragmatiques auxquelles se confrontent au quotidien les professeurs. Chaque journĂ©e est un dĂ©fi. A travers notre organisme de formation, nous rencontrons de très nombreux enseignants du public, nos Ă©changes sont passionnants car ils sont en constante recherche de solutions afin d'avancer dans leur classe. Ils financent eux-mĂŞmes leur modules, se battent pour installer du matĂ©riel dans leurs salles, fabriquent des cartes de nomenclature, lancent des groupes de rĂ©flexion etc.  Nous sommes convaincus que c'est prĂ©cisĂ©ment grâce Ă  leur Ă©nergie et leur motivation que nous ferons bouger les frontières et que nous diffuserons notre approche. IdĂ©alement, nous aimerions que les Ă©coles privĂ©es Montessori n'existent pas et que la pĂ©dagogie soit intĂ©grĂ©e au cursus classique. En plus de nos formations, nous ouvrons nos Ă©coles aux enseignants afin qu'ils viennent observer notre dĂ©marche. Nous dialoguons lors de petit-dĂ©jeuners pĂ©dagogiques que nous mettons en place Ă  Marseille, et puis, nous sommes en train de monter une association ayant pour but de rĂ©colter des fonds et de proposer d'Ă©quiper en matĂ©riel des classes pilotes afin de convaincre Ă  travers des preuves... C'est aussi Ă©reintant que palpitant mais l'espoir est invincible ! Ca bouge dĂ©jĂ  beaucoup !”

Propos recueillis par J. Renoux

Pour aller plus loin et en savoir plus 


Le site internet de la nouvelle Ă©cole Montessori de Marseille : ici

La page facebook de l'Ă©cole Montessori de Marseille : ici

L'organisme de formation Montessori : ici

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir