SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
AED : Mes missions, mon temps de travail, mes droits, mes perspectives
Article publié le mercredi 20 avril 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
  • Quel est mon temps de travail ?

Du fait de nombre variable de semaines travaillées, le service hebdomadaire peut ne pas être constant, même si la rémunération mensuelle reste fixe. Dans tous les cas, la durée hebdomadaire ne peut excéder 48 h au cours d’une même semaine, ni 44 h en moyenne sur une période de 12 semaines consécutives (jusqu’à 46h maximum sous conditions) et ne peut être inférieure à 35 h pour un temps complet. Au bout d’une année, le total de ces heures travaillées doit être de 1607 h. La journée de solidarité est comprise dans ce forfait. Les jours fériés ne donnent lieu à aucune récupération.

  • Qu’en est-il du service de nuit ?

Pour les personnels assurant un service d’internat, le service de nuit est décompté forfaitairement à hauteur de 3 h.

  • Quelles sont mes missions ?
  • Dans le premier degrĂ© : la surveillance et encadrement des Ă©lèves pendant tout le temps scolaire, l’encadrement des sorties scolaires, l’animation de la bibliothèque et centre de documentation de l’école, l’aide aux nouvelles technologies, l’aide Ă  l’étude, l’aide Ă  l’encadrement et Ă  l’animation des activitĂ©s culturelles, artistiques et sportives, l’aide aux dispositifs collectifs d’intĂ©gration des Ă©lèves handicapĂ©s.
  • Dans le second degrĂ© : la surveillance des Ă©lèves y compris pendant le service de restauration et en service de l’internat, l’encadrement des sorties scolaires, l’accès aux nouvelles technologies, l’appui aux documentalistes, l’encadrement et l’animation des activitĂ©s du foyer socio-Ă©ducatif et de la maison des lycĂ©ens, l’aide aux devoirs et Ă  l’étude, l’aide Ă  l’animation des Ă©lève internes hors du temps scolaire.
  • Accompagnement Ă©ducatif : Vous aidez les Ă©lèves en difficultĂ©s dans leur travail. Vous pouvez disposer d’un temps de prĂ©paration (au maximum 200 h). Votre annĂ©e scolaire se rĂ©partit sur 36 semaines maximum.
  • Quels sont mes droits ?
  • Pour les arrĂŞts maladie dits « ordinaires Â», vos droits dĂ©pendent de votre anciennetĂ©. Le congĂ© de « grave maladie Â» est possible après 3 ans de services si la maladie nĂ©cessite un traitement et des soins prolongĂ©s. Le congĂ© ne peut s’étaler sur une durĂ©e de 3 ans : 12 mois Ă  plein traitement et 24 mois Ă  demi-traitement.
  • Enfant malade : si les deux parents travaillent, ils ont droit Ă  6 jours chacun. Si vous Ă©levez seul un enfant, vous avez droit Ă  12 jours « proratisĂ©s Â» selon la quotitĂ© de service.
  • DĂ©cès du congĂ©, d’un ascendant ou d’un enfant : 3 jours ouvrables, plus le dĂ©lai de route Ă©ventuel.
  • Le congĂ© de maternitĂ©, de paternitĂ©, d’adoption peut ĂŞtre attribuĂ© si au moins 6 mois de services. Il est rĂ©munĂ©rĂ© Ă  plein traitement.
  • AmĂ©nagement du travail pour les femmes enceintes : sur demande de l’intĂ©ressĂ©e et avis du mĂ©decin chargĂ© de la prĂ©vention.
  • Situation de handicap : si vous bĂ©nĂ©ficiez de la RQTH, vous bĂ©nĂ©ficiez de droits spĂ©cifiques.
  • Chèques-vacances (sous couvert d’une participation de l’établissement), Cesu-Garde d’enfant (de 0 Ă  6 ans) et autres prestations pour faciliter votre vie de famille ou faire face Ă  des situations difficiles (prĂŞts ou aide de secours).
  • Droits syndicaux : vous pouvez participer Ă  l’heure syndicale mensuelle et Ă  des stages syndicaux dans la limite de 12 jours/an (prĂ©venir un mois Ă  l’avance sa hiĂ©rarchie). Vous avez bien Ă©videmment droit de faire grève.
  • Ai-je droit Ă  une formation ?

La rĂ©ponse est OUI et c’est tant mieux ! Pour un temps plein, vous bĂ©nĂ©ficiez de 200 h de crĂ©dit-formation. Ce crĂ©dit se dĂ©duit des horaires de travail. Dans le cadre de votre projet professionnel, vous pouvez participer au plan d’acadĂ©mique de formation (PAF). Il vous faut l’autorisation de votre chef d’établissement. Vous pouvez bĂ©nĂ©ficier du DIF : le droit individuel Ă  la formation. C’est un droit Ă  la formation capitalisable, Ă  hauteur de 20h/an pour un temps complet (au prorata pour les temps partiels). Les actions doivent se dĂ©rouler de prĂ©fĂ©rence pendant les vacances scolaires. Le DIF peut ĂŞtre utilisĂ© en complĂ©ment des congĂ©s prĂ©vus pour la prĂ©paration Ă  des examens et concours, la rĂ©alisation de bilans de compĂ©tence, la VAE, etc. Vous avez le droit de prendre un congĂ© de formation : il est hĂ©las très difficile Ă  obtenir (nous contacter). Si vous l’obtenez, vous serez rĂ©munĂ©rĂ© Ă  85 % du traitement brut.

  • Quelles perspectives … après ?

Avec un contrat d’un an renouvelable 5 fois, ce mĂ©tier n’est pas un emploi Ă  vie ! La prĂ©paration de l’avenir est donc primordiale afin de ne pas se retrouver dĂ©muni au bout de 6 annĂ©es. Le mieux est ne de pas attendre la dernière annĂ©e : il ne faut pas oublier de faire valoir son crĂ©dit d’heures pour Ă©tudes, Ă©ventuellement d’entamer une VAE, de faire des stages. Vous pouvez aussi passer les concours de la Fonction publique notamment  les concours d’enseignement (nous consulter). Vous pouvez bĂ©nĂ©ficier d’autorisations d’absence, sans rĂ©cupĂ©ration, pour prĂ©parer et prĂ©senter les Ă©preuves des examens et concours auxquels vous ĂŞtes inscrits (joindre la copie de la convocation Ă  votre demande).

Très important : la VAE ou validation des acquis de l’expĂ©rience. Le but est d’obtenir tout ou partie d’un diplĂ´me Ă  finalitĂ© professionnelle en lien direct avec l’activitĂ© exercĂ©e. Pour l’obtenir, vous devez avoir 3 ans d’anciennetĂ© Ă  temps plein. Votre chef d’établissement vous informera sur la possibilitĂ© de VAE et vous orientera vers les services acadĂ©miques (DAVA) et universitaires (SCUIO) compĂ©tents. Un financement est possible selon votre projet.

  • Bon Ă  savoir :
  • DĂ©mission : vous devez respecter des dĂ©lais pour prĂ©venir votre employeur par lettre recommandĂ©e (en fonction de votre anciennetĂ©). Attention : pas de droit aux allocations chĂ´mage.
  • Licenciement : L’administration doit communiquer son intention de vous licencier par lettre recommandĂ©e avec accusĂ© de rĂ©ception. Ce courrier doit contenir les motifs du licenciement et prĂ©ciser la date d’effet, compte tenu du droit Ă  congĂ© et du dĂ©lai de prĂ©avis. Le licenciement ne peut intervenir qu’à l’issue d’un entretien prĂ©alable avec le chef d’établissement.
  • Sanctions disciplinaires : blâme ou avertissement. Le pouvoir disciplinaire appartient au chef d’établissement ou au directeur acadĂ©mique. Les Commissions consultatives paritaires (CCP) sont consultĂ©es dans pareil cas.
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir