SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
A quoi sert l’agrĂ©gation ?
Article publié le samedi 5 mars 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Chers collègues agrégés,

Il y a quelques jours, le journal La Croix titrait en une : “A quoi sert encore l’agrégation ?”. Vieille lune des réformes scolaires, le statut de l’agrégation a été à de multiples reprises remis en cause, sans action directe. Souvent, l’agrégation a été délaissée par les réformes, provoquant de fait une fragilisation de ce statut, dont la réalité est aujourd’hui très éloignée des ambitions initiales, se limitant de plus en plus à une éventuelle perspective de carrière rémunératrice pour nombre de collègues – ce qui n’est pas négligeable dans le contexte de contrition budgétaire que nous connaissons depuis près d’une décennie désormais.

La défense de l’agrégation et du statut que confère ce diplôme doit passer par une réflexion renouvelée. Au lieu d’attendre qu’un jour que l’agrégation, considérée comme vieillissante et inadaptée, soit versée avec l’eau du bain d’une réforme éventuelle en suivant pour partie les réclamations répétées de la Cour des Comptes, nous devrions nous saisir dès maintenant de ce débat, sans éluder aucune question, et partant d’un réel état des lieux (conditions de l’examen, interne comme externe ; pertinence des avantages horaires et financiers ; réalité des priorités offertes aux agrégés dans le cadre des mutations ou dans l’exercice de l’enseignement supérieur, entre autres).

Plus prĂ©cisĂ©ment, au-delĂ  de conceptions gĂ©nĂ©rales, et comme en miroir de l’ignorance qui frappe les agrĂ©gĂ©s dans les rĂ©formes successives, la situation sur le terrain des agrĂ©gĂ©s est rĂ©gulièrement peu prise en compte par les services acadĂ©miques.  Très souvent, la spĂ©cificitĂ© des agrĂ©gĂ©s n’est pas pensĂ©e, Ă©tant considĂ©rĂ©e comme marge nĂ©gligeable, comme l’illustre par exemple dans notre acadĂ©mie le cas des agrĂ©gĂ©s TZR qui ne peuvent pas cumuler leurs points acquis en tant que TZR avec leur bonification pour un poste lycĂ©e, rendant de fait caduque l’une ou l’autre des bonifications. VoilĂ  pourquoi ce travail d’écoute du terrain me semble indispensable : prendre en compte les difficultĂ©s, les faire connaĂ®tre et offrir des solutions. C’est l’ambition d’un syndicat qui se veut utile comme le SE-Unsa.

Comme vous, je suis professeur agrégé d’histoire, enseignant en lycée, à Aubagne. En tant que responsable académique du SE-Unsa pour les agrégés depuis peu, je souhaiterais pouvoir mener cette réflexion avec vous, en partant de vos interrogations, de vos demandes, de vos réclamations – bref, du terrain et de sa réalité, loin des anathèmes et préjugés qui entourent généralement la situation des agrégés. Je vous invite donc à me joindre, par mail, pour me faire partager votre position sur la situation des agrégés. Je suis également bien entendu disponible pour vous aider dans vos démarches, pour porter aux services concernés toutes vos réclamations et je suis prêt à vous répondre concernant vos interrogations sur votre métier et votre carrière au quotidien.

Alors, n’hésitez surtout pas à vous signaler : le syndicat est là pour vous accompagner !

Au plaisir de vous lire et de vous aider,

Jean Renoux - jean.renoux@hotmail.fr – 0652264031

Agrégé d’histoire – lycée Joliot-Curie d’Aubagne

Responsable académique agrégés SE-Unsa Aix-Marseille

(analyse de la dernière CAPN et barres relatives à l’avancement d’échelon des agrégés depuis 4 ans)

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir