SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
Le taux de remplacement du dernier salaire en baisse
Article publié le mardi 13 octobre 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Les taux de remplacement du dernier salaire par la pension diminuent au fur et à mesure des générations. L'analyse du ministère des Affaires sociales le démontre.

Entre les générations 1936 et 1946, le taux médian est passé de 80 % à 75 %. Dans le secteur public, celui-ci a diminué de 7,3 %, pour s’établir à 73,9 %, (respectivement -3.4 % et 75,2 % dans le privé). Pour le SE-Unsa, cette forte baisse est l’addition de l’allongement de la durée de cotisation et de l’instauration de la décote pour les fonctionnaires. La double peine produit ses effets. Le SE-Unsa revendique la disparition du dispositif décote-surcote.

Les femmes ont un  taux mĂ©dian de remplacement Ă©gal Ă  72,5 % contre 74 % pour les hommes. L'inĂ©galitĂ© salariale perdure Ă  la retraite, les avantages familiaux ne corrigent pas complètement cet Ă©cart.

Le taux de remplacement diminue avec le salaire. En effet, un salaire relativement élevé est souvent le signe d'une carrière complète et d'une décote faible.

Pour l'Unsa, l'amélioration de notre système de retraites passe nécessairement par des mesures luttant contre les injustices, notamment celles touchant les femmes et les carrières incomplètes.

L'Ă©tude du Ministère ici.

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir