SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
Programmes d’EPS : Non au rĂ©tropĂ©dalage
Article publié le vendredi 24 avril 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

    Le SE-Unsa s’inquiète des nouveaux projets de programmes proposĂ©s par le Conseil SupĂ©rieur des Programmes pour l’EPS. En effet, ils remettent en cause toutes les avancĂ©es instaurĂ©es dans les programmes de 2008. Ainsi, on en revient Ă  une  conception datĂ©e, celle des programmes de 1986 !
La finalitĂ© de l’EPS portĂ©e par les programmes de 2008 (former un citoyen cultivĂ©, lucide, autonome, physiquement et socialement Ă©duquĂ©)  est aussi bien en phase avec les objectifs de la refondation de l’Ecole qu’avec avec ceux du nouveau socle commun.
Au fil du temps, l’EPS est la seule discipline à s’être dotée progressivement d’une matrice disciplinaire cohérente de l’école primaire au lycée, fondée sur les compétences propres et les compétences méthodologiques et sociales, qui assurent la continuité des apprentissages. Elle est aussi la seule discipline à s’être dotée de référentiels définissant des niveaux de maîtrise progressifs et fixant des attendus partagés par tous. Pour le SE-Unsa, ce travail ne peut pas être purement et simplement balayé par le Conseil supérieur des programmes.
Avec la disparition des compétences méthodologiques et sociales qui sont au cœur du socle commun et de l’EMC, c'est le retour à une approche purement motrice de l'EPS qui est présentée. L’enseignement y est centré sur la performance sportive plutôt que sur une éducation physique pour tous. Il s’adresse à quelques-uns, et mettra en échec tous les enfants et les jeunes qui ne sont pas « sportifs », les jeunes en surpoids ou les jeunes en situation de handicap, par exemple.
Ce projet est dommageable pour les élèves et pour les enseignants qui veulent que l’EPS évolue et que les APSA (Activités Physiques Sportives et Artistiques) ne soient pas l’alpha et l’oméga de l’EPS.
L'EPS doit continuer à être un des moteurs des évolutions pédagogiques. Sa reconnaissance dans l'Education nationale passe aussi par là. Elle doit pouvoir prendre toute sa part dans les nouveaux enseignements pratiques interdisciplinaires du collège et doit continuer à former le citoyen à travers les compétences méthodologiques et sociales.
Pour le SE-Unsa cette question est importante. Il vient du reste de lancer une pétition http://www.se-unsa.org/spip.php?article7918 et s'emparera avec les collègues de la consultation pour proposer un tout autre projet.
 

 

Paris, le 21 avril 2015

Christian CHEVALIER
Secrétaire Général

Contact presse : Brigitte Biardoux 01 44 39 23 93 brigitte.biardoux@se-unsa.org

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir