SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
Éducation prioritaire refondĂ©e : les mesures pour la rentrĂ©e 2015
Article publié le vendredi 19 décembre 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

La refondation de l’éducation prioritaire est déclinée dans la circulaire parue au BO n° 23 du 5 juin 2014. Elle décrit les mesures destinées aux REP/REP+.

Petit rappel des mesures qu’elle contenait pour les personnels et pour les Ă©tablissements : l’article en ligne ici dĂ©taille tous les points, ceux pour les personnels et les Ă©tablissements, ainsi que les mesures d’organisation des rĂ©seaux. 

  • Une indemnitĂ© majorĂ©e

L’indemnitĂ© attribuĂ©e pour les collègues exerçant en Ă©ducation prioritaire (actuellement 1156 euros bruts annuels) sera revalorisĂ©e :

- de 100%, soit 2312 euros bruts annuels (REP+)

- de 50%, soit 1734 euros bruts annuels (REP) 

·       Prise en compte de l’exercice en Ă©ducation prioritaire

Les modalitĂ©s de prise en compte de l’exercice en Ă©ducation prioritaire pour l’accès Ă  la hors classe seront rĂ©examinĂ©es pour les promotions de 2015.           

  • Des moyens supplĂ©mentaires en REP+ et de nouvelles modalitĂ©s de travail

En REP+, dans le premier degré, les enseignants bénéficieront de 18 demi-journées libérées.

Dans le 2nd degrĂ© (REP+), le travail sera reconnu par une pondĂ©ration de 1,1. Les enseignants de SEGPA, d’ULIS, sont concernĂ©s par cette pondĂ©ration. 

·       Une clause de sauvegarde

Elle est prévue, pour les établissements et écoles qui sortiraient de l’éducation prioritaire, "afin que les personnels qui y exercent ne soient pas brutalement touchés par une perte d’indemnité". Ils garderont le bénéfice de leurs indemnités pendant trois ans et pourront pendant cette période participer aux mouvements pour rejoindre une école ou un établissement comparable et bénéficieront pour ce faire d’une bonification de leur barème de mutation.

Le SE-Unsa agit auprès du ministère afin que, pour ces collègues sortant de l’éducation prioritaire (suite Ă  la nouvelle carte des REP/REP +), soit pris en compte l’exercice en Ă©ducation prioritaire dans le barème d’accès Ă  la HC 

  • Accueil des moins de trois ans et + de maĂ®tres que de classe

Les établissements REP + sont prioritaires pour l’accueil des enfants de moins de trois ans.

De mĂŞme, le dispositif  "Plus de maĂ®tres que de classes" a vocation Ă  ĂŞtre dĂ©veloppĂ© prioritairement au cycle des apprentissages fondamentaux et en REP +.

Dans le second degrĂ©, les postes de professeurs supplĂ©mentaires qui facilitent les liens avec le premier degrĂ©, assurent une coordination par niveau sont maintenus. 

  • Enseignants-formateurs pour 2015

Un nouveau contingent d’enseignants formateurs devra ĂŞtre dĂ©signĂ© pour la rentrĂ©e 2015. Ils seront dĂ©chargĂ©s pour un tiers de leur service. 

·       Trois jours de formation continue

C’est le minimum de jours de formation annuels qui doivent ĂŞtre dispensĂ©s (REP+). 

Mesures d’accompagnement pour les collèges qui sortent de l’éducation prioritaire et les écoles isolées et qui continuent de concentrer la difficulté scolaire malgré la sortie du dispositif :

- Les Conventions AcadĂ©miques de PrioritĂ© Éducative. Localement, dans le cadre des mesures d’accompagnement de sortie du dispositif d’éducation prioritaire, les recteurs et DASEN ont toute latitude pour mettre en place des  conventions acadĂ©miques de prioritĂ© Ă©ducative (CAPE). Leur objectif est de garantir sur la durĂ©e de 3 ou 4 ans tout ou partie des moyens actuels. 

 Lors du CTM du 17 dĂ©cembre, le SE-Unsa est intervenu  sur les points suivants et Ă  constater que : 

o    MalgrĂ© l’indice social unique et national, des disparitĂ©s demeurent : des Ă©tablissements n’accèdent pas au classement en REP alors que  leurs indicateurs sont plus dĂ©favorables que ceux d’autres collèges du dĂ©partement qui eux y accèdent

o    Si l’indice social unique est un outil important, il repose malheureusement sur des indicateurs locaux non pertinents ou indisponibles, notamment dans le premier degrĂ© (taux de redoublement alors que des dĂ©partements ont mis en place une politique de non redoublement, CatĂ©gorie socio-professionnelle des parents, indicateur non demandĂ© dans les Ă©coles etc)

o    La carence du dialogue social dans certaines acadĂ©mies

Le ministère a annoncé qu’il élargira le périmètre jusqu’ici contraint, à quelques situations locales qui en effet méritent soit le maintien soit l’entrée dans le dispositif REP.

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir