SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de HORS DE FRANCE - 209 BD ST GERMAIN - 75007 PARIS
Tél. 01 44 39 23 17 - hdf@se-unsa.org

 
Augmentation de la cotisation à la pension civile, l’UNSA Éducation vous apporte des précisions
Article publié le vendredi 13 mai 2022.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Suite Ă  la publication d’un dĂ©cret, le taux de la cotisation des pensions civiles pour les dĂ©tachĂ©s passe de 11,1 % Ă  27,7 %. Nous avons appris en mĂŞme temps que tous les collègues la sortie de ce dĂ©cret et cette modification du taux de cotisation Ce nouveau dĂ©cret a Ă©tĂ© publiĂ© sans qu’aucune nĂ©gociation prĂ©alable avec les reprĂ©sentants du personnel ou les organisations syndicales plus largement n’aient eu lieu. Le procĂ©dĂ© est proprement scandaleux et nous sommes une nouvelle fois mis devant le fait accompli. L’UNSA Éducation dĂ©nonce avec force cette augmentation sans prĂ©avis.

 

 Qui est concernĂ© par cette hausse ? Cela ne concerne pas les personnels dĂ©tachĂ©s de l’AEFE, donc ni les rĂ©sidents, ni les expatriĂ©s. Seuls les dĂ©tachĂ©s auprès d’un Ă©tablissement partenaire sont concernĂ©s s’ils ont demandĂ© Ă  rester rattachĂ©s Ă  leur rĂ©gime de retraite spĂ©cial. Dans ce cas, le nouveau taux s’appliquera uniquement pour les dĂ©tachements prononcĂ©s ou renouvelĂ©s après le 1er mai 2022.
Nous avons interrogé la MLF pour en savoir plus sur le traitement qui sera réservé aux personnels détachés auprès de cet opérateur. Pour l’heure, nous n’avons pas eu de retour de leur part, mais nous ne manquerons pas de vous tenir informés dès que nous aurons du nouveau.

 

Que se passera-t-il pour les collègues concernĂ©s ? Comment ne pas y voir la volontĂ© de pousser les personnels Ă  renoncer très certainement Ă  leurs droits. Il est Ă©vident qu’ils n’auront pas les moyens de continuer Ă  cotiser avec un taux devenu exorbitant. Aucune explication n’a Ă©tĂ© donnĂ©e sur les raisons de ce changement et cette hausse plus que consĂ©quente.
Nous nous Ă©tonnons tout de mĂŞme de la contradiction de ce dĂ©cret avec la volontĂ© prĂ©sidentielle de doublement des effectifs Ă  l’horizon 2030. Aujourd’hui l’on contraint les personnels Ă  renoncer Ă  leurs droits. Jusqu’oĂą iront-ils dans le dĂ©mantèlement de ce rĂ©seau Ă  des fins purement lucratives ? Quelle sera la prochaine Ă©tape ? Nous pouvons ĂŞtre inquiets sur la suite de l’évolution du rĂ©seau de l’enseignement français Ă  l’étranger. Nous ne sommes malheureusement pas au bout de nos surprises. MalgrĂ© tout, nous continuerons Ă  dĂ©fendre du mieux que nous pouvons l'intĂ©rĂŞt du rĂ©seau et des personnels.

 

 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir