SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de HORS DE FRANCE - 209 BD ST GERMAIN - 75007 PARIS
Tél. 01 44 39 23 17 - hdf@se-unsa.org

 
DĂ©claration liminaire de l’UNSA Éducation au comitĂ© technique de l’AEFE le 9 dĂ©cembre 2021
Article publié le jeudi 9 décembre 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Face au Covid notre réseau s’est lancé, bien malgré lui, dans une périlleuse aventure au long cours. Les dangers sont encore nombreux sur notre route : danger pour la santé des collègues et de leurs familles qui demeurent face au variant, dégâts psychologiques liés à l’incertitude d’une épidémie prolongée, tensions vis à vis de familles qui quelque fois accentuent leurs exigences à l’égard des enseignants, des enseignantes, de tous les personnels et des établissements confrontés déjà à la gestion des contraintes sanitaires.

Collectivement nous luttons. Parfois nous ramons, peinons et ruminons. Mais le plus souvent nous serrons les rangs sur le pont et faisons avancer la flottille de navires dont nous avons la charge . 

Au fond, le COVID, c’est une navigation collective en direction d’un continent encore mal identifiĂ© – celui de la sĂ»retĂ© sanitaire –  mais c’est surtout une Ă©preuve morale.

Comme Colomb cherchait l’Asie en 1492 et dĂ©couvrit incidemment l’AmĂ©rique, nous, personnels, luttons  pied Ă  pied contre le virus et y gagnons parfois en chemin de vrais moments de solidaritĂ©. C’est le gain inattendu, c’est aussi la leçon humaine : face Ă  l’épreuve l’être humain sait souvent se dĂ©passer en tendant la main Ă  ses semblables.

Nous voulons rendre hommage dans cette dĂ©claration Ă  cette solidaritĂ© qui se manifeste parmi nous depuis ces longs mois d’épidĂ©mie, rendre hommage aux efforts portĂ©s par toutes et tous pour garder une atmosphère respirable dans le rĂ©seau, pour continuer Ă  assurer mieux que l’ordinaire, car il n’y a plus d’ordinaire Ă©ducatif possible dans le contexte d’aujourd’hui et surtout pas dans un contexte international très volatile. 

Merci aux personnels de centrale rĂ©unis autour de cette table ou en visio. Nous savons tous la charge qui est la vĂ´tre et vous ĂŞtes pleinement associĂ©s Ă  nos remerciements Ă  tous les niveaux hiĂ©rarchiques. 

En Éthiopie, le pire a été évité pour l’heure grâce à la mobilisation de l’Ambassade et des collègues du lycée. Solidarité face à la menace militaire et humaine.

En Chine et en Asie malgré des contraintes de confinement à l’entrée ou à la sortie des pays, les collègues font avancer le navire. Ils serrent les coudes et se soutiennent alors que rien n’est simple là bas comme ici.

En Grèce, les agents menacés par le fisc de façon injuste continuent à espérer un débouché diplomatique et refusent de sombrer dans le désespoir même si celui-ci n’est pas loin. Solidarité nécessaire encore. Et action qui doit demeurer déterminée car ils attendent légitimement une porte de sortie.

Nous pourrions multiplier les exemples mais il n’est pas non plus nécessaire de dresser un tableau d’honneur de la fraternité en action ici.

Nous avons besoin de la direction et de son engagement pour faire avancer des dossiers qui relèvent, sinon de la solidarité, au moins de la valorisation des métiers et fonctions dans notre réseau. C’est bien en période de crise que les efforts pour les personnels sont les plus payants.

Nous pensons ici à la prime informatique et au chantier plus large des primes de l’Éducation nationale ou de la Fonction Publique à transposer à l’agence. Aucune catégorie de personnel ne doit être oubliée. L’ensemble des primes doit être régularisé.

Nous vous remercions pour votre attention. Restons solidaires et nous atteindrons nous aussi notre Amérique sanitaire.

 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir