SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de HORS DE FRANCE - 209 BD ST GERMAIN - 75007 PARIS
Tél. 01 44 39 23 17 - hdf@se-unsa.org

 
Compte rendu ComitĂ© Technique de l’AEFE fĂ©vrier 2021
Article publié le lundi 15 février 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Nous participions ce jeudi 11 février en visioconférence au premier comité technique de l’année 2021.

Retrouvez notre déclaration liminaire ici.

Propos introductif du Directeur de l’Agence

  • MobilitĂ© des personnels et Vaccination convention de soutien psychologique avec la MGEN

Il est revenu sur ces deux questions, et vous pouvez consulter le compte rendu de notre dernière réunion du 5 février sur ces deux points puisqu’ils n’ont pas évolué depuis, et que la situation est la même à ce jour. Il a néanmoins précisé, concernant la vaccination, que le MEAE et l’Agence sont bien conscients de potentielles difficultés juridiques si jamais certaines autorités locales conditionnent l’ouverture des établissements à une vaccination de tous les personnels.

  • Convention de soutien psychologique avec la MGEN

Il a tenu à nous informer que cette convention de soutien psychologique avec la MGEN avait été étendue à l’ensemble du réseau des établissements en gestion directe et conventionnés. L’an dernier, cette dernière avait été mise en place pour les personnels en Afrique. Le directeur de l’Agence a rappelé qu’il ne s’agit pas d’un dispositif de suivi médical mais bien d’un dispositif d’orientation et d’écoute, limité, nous le regrettons, à 3 rdv par an. Si cela est nécessaire, nous rappelons aux collègues que ce dispositif préserve l’anonymat des collègues et la confidentialité des échanges.

  • Élections Professionnelles

Le Directeur a précisé que le vote électronique devait être la règle pou l’organisation des élections professionnelles et que le vote à l’urne devait rester une exception. Des discussions vont s’ouvrir prochainement avec les représentants du personnel sur la faisabilité de ce projet.

Le SE-Unsa se réjouit de cette annonce, nous demandons depuis de nombreuses années déjà le passage au vote électronique. En effet, au regard des difficultés rencontrées lors des précédentes élections, il devenait urgent d’adopter de nouvelles modalités pour simplifier l’organisation de ces dernières.

  • Point spĂ©cifique Ă©tablissements: Valence / Athènes

Concernant Valence, l’Agence a présenté son plan d’action pour essayer de remédier au problème localement.

Évidemment, le SE-Unsa ne peut se satisfaire de ce qui a été présenté. La proposition avancée peut revêtir des allures de solution miracle mais nous pouvons d’ores et déjà annoncer qu’elle sera insuffisante. Nous avons déjà dénoncé récemment le non respect des engagements pris au sujet de cet établissement lors du dernier CHSCT de l’Agence et nous ne comprenons toujours pas l’entêtement de l’Agence a refusé des visites de représentants des membres de ce CHSCT. Le mal-être des équipes a peut-être fini par être entendu par l’Agence mais les raisons de ce dernier continuent d’être niées.

Au sujet d’Athènes, le Directeur a tenu à réaffirmer la mobilisation de l’Agence sur ce problème qui met clairement en danger l’avenir de l’établissement.

Cependant, pour le SE-Unsa, cette mobilisation ne répond pas pour le moment aux inquiétudes de nos collègues. Les différents intervenants dans ce dossier complexe doivent demander officiellement une suspension des mesures actuelles le temps du dialogue. Ce n’est qu’à cette condition que les personnels pourront retrouver un peu de sérénité.
 

Carte des emplois

Point important à l’ordre du jour, nous avons traité de la fin de la carte des emplois pour la rentrée 2021-22. Nous ne pouvons nous satisfaire d’une énième carte des emplois qui annonce encore beaucoup trop de fermetures. Ce ne sont pas les quelques ouvertures qui viendront compenser ces pertes pour de nombreux établissements. Le Liban, déjà dans une situation désastreuse, continue de payer un lourd tribut, avec un nombre de fermetures colossal. Nous avons dénoncé le rôle de la MLF et de ses chefs d’établissement dans ces fermetures et demandons à ce que les règles en la matière soient respectées.


 

Prime d’équipement informatique Questions diverses de l’Unsa

Suite à nos multiples demandes, nous avons obtenu que la prime d’équipement informatique accordée aux personnels en France soit transposée aux personnels de l’Agence en poste dans le réseau. Nous pouvons évidemment nous en réjouir, même si cette dernière ne sera complètement à la hauteur de celle versée en France (150 euros brut contre 150 euros net en France). Nous regrettons aussi, qu’à l’instar de ce qui a été décidé par le Ministère de l’Éducation Nationale, les professeurs documentalistes et les personnels d’éducation se voient exclus du versement de cette prime. Nous regrettons également que les personnels de droit local, dont les dépenses en équipement ont été au moins égales à celles des collègues détachés ne puissent pas bénéficier eux non plus de cette prime.

Le SE-Unsa continuera à se mobiliser pour ces collègues «oubliés», et tentera d’obtenir, lors des commissions de dialogue social, l’élargissement de cette prime à tous les personnels d’enseignement et d’éducation.
 

Questions diverses de l’Unsa

Veuillez trouver ici les questions déposées par l’Unsa Education lors de ce comité technique. Nous remercions nos correspondant(e)s pour leurs différentes remontées qui nous ont permis d’intervenir à l’occasion de ce comité technique.

 

 

 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir