SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de HORS DE FRANCE - 209 BD ST GERMAIN - 75007 PARIS
Tél. 01 44 39 23 17 - hdf@se-unsa.org

 
RĂ©union ISVL du 18 septembre 2020
Article publié le mardi 22 septembre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Ce vendredi 18 septembre s’est tenu, à l’AEFE, la réunion fixant le barème de l’ISVL pour le dernier trimestre de cette année.

L’Agence n’a pas été en mesure de nous communiquer l’enveloppe globale pour ce barème d’octobre. C’est donc sur la base d’un barème inconnu que nous avons procédé à quelques ajustements.

Nous regrettons que le document de travail n’ait été fourni que tardivement, nous empêchant de préparer au mieux ce groupe de travail avec l’aide de nos correspondants. Toutefois, en s’appuyant sur les deux précédentes réunions d’avril et de juillet, nous avons évoqué la situation de certains pays (ou villes) qui revenaient régulièrement dans les échanges ces derniers mois. Ainsi, nous avons pu améliorer le cas du Burkina Faso, de l’Uruguay, de l’Afrique du Sud (Le Cap), de Madagascar et du Mexique. Ces pays (ou villes) ont pu «bénéficier» d’une mesure de protection. Ils devaient à l’origine subir une baisse et celle-ci se voit donc annulée.

Pour information, nous vous rappelons que la réunion la plus importante pour l'ISVL est la prochaine réunion de décembre. C'est cette dernière qui déterminera la tendance pour l'année. Ainsi, nous nous permettrons de vous solliciter à ce moment-là pour avoir des informations plus précises sur les critères pris en compte dans la définition de l’ISVL: coût des loyers, coût du transport (billet A/R avec Paris). De cette manière, nous pourrons mettre en avant d'éventuelles augmentations et intervenir en faveur de votre pays. N’hésitez donc pas à nous faire les retours nécessaires pour que nous puissions appuyer vos demandes.

Enfin, en marge de ce GT, la question de la non parution de l’arrĂŞtĂ© concernant l’avantage familial a Ă©galement Ă©tĂ© abordĂ©e. Ce retard est dĂ» Ă  un changement de mĂ©thodologie qui a laissĂ© apparaĂ®tre, Ă  certains endroits, de fortes distorsions entre le prĂ©cĂ©dent mode de calcul et le nouveau. L’AEFE a ainsi procĂ©dĂ© Ă  des vĂ©rifications au cas par cas pour les situations problĂ©matiques. Il reste encore  quelques situations Ă  clarifier avant la parution de l’arrĂŞtĂ©. La finalisation devrait avoir lieu très prochainement, ce qui pour autant ne permettra pas de prise en charge, a minima, avant la paie du mois de novembre. Il se posera, Ă  ce moment-lĂ , la question de la compensation pour les collègues pour qui le rĂ©ajustement de l’AF aura Ă©tĂ© clairement en leur dĂ©faveur. L’Agence n’a pas apportĂ© de solution concrète Ă  ce problème et continue d’étudier les possibilitĂ©s en la matière.

 

 


 

 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir