SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de HORS DE FRANCE - 209 BD ST GERMAIN - 75007 PARIS
Tél. 01 44 39 23 17 - hdf@se-unsa.org

 
Déclaration liminaire UNSA-Education du 25 février 2020
Article publié le mardi 25 février 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Monsieur le directeur, Mesdames et Messieurs les membres du comité technique,


L’UNSA-Éducation s’interroge en ouverture de ce CT.
Si nous savons bien que les premiers points que nous allons aborder ne relèvent pas du CT, il est important de rappeler le contexte dans lequel cette réunion a lieu.
Ainsi, les personnels des établissements du réseau ont été nombreux à montrer leurs mécontentement de la réforme des retraites qui est une catastrophe, disons-le, pour la fonction publique.

L’UNSA, en syndicat réformiste, qui ne demandait pas cette réforme, exige de l’état des garanties pour le maintien des pensions des personnels de l’éducation à des niveaux comparables. Le chantier de la revalorisation préoccupe l’ensemble des collègues. Et bien que non-concernée directement, il faudra que l’agence sache également trouver les leviers nécessaires pour que les personnels à l’étranger ne soient pas perdants. Pour l’UNSA-Éducation, cette réforme ne peut se faire que sans perdants et sans contre-parties.


Alors que les personnels sont secoués depuis trois ans par de nombreuses suppressions de postes, alors qu’on semble apercevoir le bout du tunnel, la réforme des retraites mais aussi l’introduction des E3C déstabilisent à nouveau des personnels engagés qui portent et font vivre un réseau d’excellence.
Nous saluons ici le travail effectué par les équipes dans les établissements mais également par les personnels de l’agence qui ont permis que les épreuves se déroulent au mieux alors que l’ensemble des syndicats ont dénoncé de concert la précipitation de la mise en place d’un dispositif non finalisé par le MENJ.
Nous savons que, comme souvent, l’agenda de travail de l’agence est chargé. Nous demandons à ce que le timing soit cohérent : quand la circulaire Calendrier est présentée alors que tous les calendriers sont déjà bouclés. Le temps de la consultation et de la discussion est nécessaire. La présentation des circulaires n’a de sens que si elle est faite dans le bon tempo avec un temps dévolu aux réflexions. Ce n’est pas le cas ici et nous le déplorons.


Sur un autre point de méthode, celle qui a prévalu pour accoucher du nouvel organigramme ne nous a pas satisfait. C’est pour cela que nous avons voté contre en commission interne. Même si des consultations complémentaires sont en cours, certains services s’estiment lésés dans le nouvel organigramme et un certain nombre de postes d’adjoints vont disparaître. Nous avons organisé une réunion d’information qui a montré des préoccupations collectives et nous continuerons à nous mobiliser pour que d’autres ajustements fonctionnels et des éclaircissements de situations individuelles aient lieu.


Merci pour votre attention.

 

 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir