SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de HORS DE FRANCE - 209 BD ST GERMAIN - 75007 PARIS
Tél. 01 44 39 23 17 - hdf@se-unsa.org

 
Second GT RĂ©forme du Bac AEFE (1)
Article publié le mardi 18 décembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Voie technologique et professionnelle : Vers une diversification des filières au sein de l’AEFE ?

Le SE-Unsa a participĂ©, le vendredi 14 dĂ©cembre, Ă  un groupe de travail AEFE sur le lycĂ©e. La diversification des filières d’enseignement assurĂ©e au sein de l’AEFE, dans le cadre du projet prĂ©sidentiel de doublement des effectifs de l’enseignement français Ă  l’étranger, a Ă©tĂ© Ă©voquĂ©e. Que prĂ©voit l’AEFE et comment se positionne le SE-Unsa sur ce projet ?

Un réseau encore peu diversifié

Les filières technologiques et professionnelles sont très peu dĂ©veloppĂ©es au sein de l’AEFE. Le service pĂ©dagogique a Ă©voquĂ© quelques exemples : la sĂ©rie STMG est la plus rĂ©pandue, la sĂ©rie STI2D n’est assurĂ©e que dans un seul Ă©tablissement, alors que la voie professionnelle n’existe que dans quelques Ă©tablissements (Madagascar, Maroc notamment). Pourtant, dĂ©velopper la voie technologique dans les Ă©tablissements français Ă  l’étranger, pour le service pĂ©dagogique, est possible : la sĂ©rie STMG nĂ©cessite surtout des Ă©quipements informatiques, par exemple, et la sĂ©rie Sciences et Technologies de l’HĂ´tellerie et de la Restauration pourrait s’appuyer sur les plateaux techniques de grands groupes hĂ´teliers dĂ©jĂ  prĂ©sents dans certains pays touristiques oĂą l’AEFE est implantĂ©e. Les dĂ©bouchĂ©s professionnels dans l’économie locale ont aussi Ă©tĂ© Ă©voquĂ©s, tout comme la possibilitĂ© de proposer des parcours plus adaptĂ©s Ă  certains Ă©lèves.

Le SE-Unsa soutient la diversification des filières proposées à l’étranger qui renforce l’attractivité des établissements français et élargit les débouchés et les possibilités d’orientation pour les élèves. Le syndicat des enseignants de l’Unsa revendique l’intégration des options technologiques à l’offre de formation proposée en seconde, pour les établissements qui intégreraient des séries technologiques, et la création de nouveaux postes de résidents dans les disciplines technologiques pour assurer ces enseignements.

Des points à préciser

Le service pédagogique a indiqué que le cadre réglementaire actuel du ministère de l’Education Nationale ne permettait pas d’ouvrir de nouvelles filières préparant au bac professionnel, des discussions auront lieu avec le ministère de l’Education Nationale sur ce sujet. Les débouchés des élèves de l’AEFE pour poursuivre leurs études après le bac doivent aussi être pris en compte, quand ils repartent en France comme quand ils intègrent le système universitaire local, ou encore quand ils étudient au sein des formations post-bac assurées dans le réseau AEFE (telles que les CPGE de Vienne ou les BTS de l’île Maurice proposées en lien avec la CCI française de l’Ile Maurice).

Le SE-Unsa sera vigilant pour que des moyens soient alloués aux établissements pour réussir le développement de leur offre de formation, notamment du point de vue matériel, en termes de locaux, quand tant d’établissements manquent de place. La question des conditions de travail des personnels doit aussi être prise en compte.

 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir