SECTION SE-Unsa du VAL DE MARNE - MAISON DES SYNDICATS - 11/13 RUE DES ARCHIVES - 94010 CRETEIL CEDEX
Tél. 01 43 99 10 58 - Por. 06 76 90 27 86 - 94@se-unsa.org

 
AcadĂ©mie de CrĂ©teil : de nouveaux Ă©lĂ©ments sur la rĂ©munĂ©ration et la formation des AESH
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L’UNSA Education de l’acadĂ©mie de CrĂ©teil a Ă©tĂ© conviĂ© Ă  un groupe de travail sur les AESH le 1er dĂ©cembre par le rectorat.  Ce fut l’occasion pour l’UNSA Education de demander au rectorat de CrĂ©teil :

  • la prise en compte de l’anciennetĂ© des agents dans la rĂ©munĂ©ration,
  • l’utilisation des modèles de contrats proposĂ©s par le ministère,
  • de s’assurer que tous les agents puissent bĂ©nĂ©ficier d’une formation sur leur temps de travail,
  • une meilleure communication sur la formation continue auprès des AESH.

    1. RĂ©munĂ©ration

L’indice majoré est compris entre 329 et 363 ce qui correspond à une rémunération brute entre 1541.70 € et 1701.03 € à temps plein.

La circulaire du 5 juin 2019 récapitule la grille indiciaire. Le souhait de l’administration est d’utiliser cette grille et de faire un classement des AESH. Pour l’instant, les CDD sont au niveau 329 et les CDI au niveau 330.

A partir du 1er janvier 2021, les agents ayant moins de 4 d’expérience garderont ce niveau plancher alors que ceux de plus de 4 ans d’expérience passeront à 334.

Actuellement, il est mis en place un recensement des anciennetés jusqu’à février pour que sur les paies de mars et avril 2021 il y est un effet financier.

Un tableau d’avancement est proposé. Tous les deux ans les agents pourront bénéficier d’un changement de niveau.

Position de l’UNSA Education : nous souhaitons que l’anciennetĂ© soit prise en compte. La circulaire de rentrĂ©e 2019 stipulait dans l’article 2.6.2 (rĂ©examen de la rĂ©munĂ©ration) que les agents devaient bĂ©nĂ©ficier d’une revalorisation suite Ă  l’entretien professionnel qui a lieu tous les 3 ans. L’UNSA demande Ă  l’administration de ne pas laisser les agents avec moins de 4 ans d’anciennetĂ© au plancher 1 et donc Ă  l’indice 329 puisse qu’ils auraient dĂ» bĂ©nĂ©ficier d’un avancement au bout de 3 ans. L’UNSA regrette que la circulaire n’ait pas Ă©tĂ© respectĂ©e. Les autres OS nous ont rejoint sur ce point. L’administration a pris compte de notre proposition qui a fait l’unanimitĂ© des OS.

 

    2. RĂ©tablissement de l’IC CSG

Le 26 octobre le MEN a envoyé une circulaire aux recteurs pour indiquer les modalités de maintien de l’indemnité compensatrice de la CSG aux AESH en cas de renouvellement ou de signature d’un nouveau contrat.

La Secrétaire Générale nous a donc informés que le rattrapage se ferait sur les paies de mars et d’avril 2021. Un recensement est actuellement en cours, tous les agents qui seront concernés recevront un avenant à leur contrat.

Position de l’UNSA Education : Lors de la parution de la circulaire de rentrĂ©e 2019, le ministère l’avait accompagnĂ©e d’annexes. Ces derniers Ă©taient des modèles de contrats. Localement, les contrats n’ont pas Ă©tĂ© rĂ©digĂ©s sur la base de l’annexe ce qui a conduit Ă  beaucoup d’erreur d’interprĂ©tation et des situations de stress et de souffrance auprès des agents. Nous demandons donc au rectorat d’utiliser les annexes dĂ©jĂ  Ă©tablies par le ministère tant pour les nouveaux contrats AESH que pour les avenants de l’IC CSG. L’administration va enquĂŞter sur ce dysfonctionnement et va veiller Ă  ce que l’harmonisation sur l’acadĂ©mie soit respectĂ©e.

 

    3. Formation AESH

Il est d’abord rappelé que les AESH comme tous les agents de l’Education National doivent activer leur boite mail professionnel.

  • 60h

Le rectorat finalise l’élaboration des 60h de formation. Ce temps sera pris sur les temps invisibles de travail des AESH.

Ils seront rĂ©partis ainsi :

  • 27h Ă  distance (via la plateforme M@gistère), il s’agira d’un tronc commun acadĂ©mique : plusieurs modules seront proposĂ©s notamment sur la connaissance de l’institution, les outils et ressources, la connaissance du mĂ©tier d’AESH, des modules d’approfondissement (comprĂ©hension et accompagnement des troubles).
  • 33h en prĂ©sentiel, les dĂ©partements auront la gestion de la mise en Ĺ“uvre :
  • 24h de modules d’approfondissement des troubles vus lors de la formation Ă  distance
  • 9h de parcours individualisĂ©. Il s’agira d’une formation thĂ©matique Ă  partir des besoins des AESH (rĂ©diger les Ă©crits professionnels, groupe de mutualisation, Ă©change de pratique…)

La communication se fera Ă  travers les circonscriptions et le site de chaque DSDEN.

Position de l’UNSA Education : Nous faisons remarquer Ă  l’administration que certains AESH ont une quotitĂ© de travail Ă©gale au nombre d’heures de notification, ce qui empĂŞche l’existence d’heures connexes. Qu’en sera-t-il pour ces agents, pourront-ils avoir leur formation sur le temps de travail ? L’administration comprend et adaptera si besoin.

 

  • Formation continue

Actuellement, il y a 5 offres de formation : 1 conjointe aux enseignants et 4 uniquement pour les AESH.

Un contact a été pris avec l’INSPE pour qu’un vivier de formateur spécialisé puisse faire partie des ressources des formateurs.

L’inscription au PAF a été ouvert une première fois. La DAFOR ayant constaté un nombre peu important d’inscrits à ouvert une campagne d’appel à candidature auprès des AESH. Depuis, les 4 stages sont complets (120 places).

Depuis l’année dernière, les stages MIN sont ouverts aux AESH. Le recteur adresse un mail à tous les agents de l’EN pour la campagne de lancement.

Position de l’UNSA Education : UNSA dĂ©nonce un manque de communication sur la formation continue auprès des AESH. L’administration affirme que le recteur adresse un mail Ă  tous les agents de l’EN pour la campagne de lancement.

 

 
 
 
 
 
ALC