SECTION SE-Unsa du VAL DE MARNE - MAISON DES SYNDICATS - 11/13 RUE DES ARCHIVES - 94010 CRETEIL CEDEX
Tél. 01 43 99 10 58 - Por. 06 76 90 27 86 - 94@se-unsa.org

 
CHSCT D : Le recrutement supplĂ©mentaire de contractuels enseignants
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Lors du CHSCT D du 24 novembre 2020, l'UNSA Education a alerté l’administration sur la dégradation des conditions de travail des agents et en particulier depuis le retour des vacances de la Toussaint. Voir la déclaration liminaire ci-joint.

L’UNSA Education a obtenu des éléments de réponses aux manques de moyens humains et matériels mais ils ne sont pas tous satisfaisants.

Des moyens humains supplémentaires mais non formés

50 contractuels enseignants du 1er degrĂ© sont en cours de recrutement et d’autres seront peut-ĂŞtre prĂ©vus en fonction de la ventilation du rectorat. Ce recrutement supplĂ©mentaire fait suite Ă  l’annonce du ministre de l’éducation nationale mais aussi au courrier du SE-UNSA  94 adressĂ© Ă  Madame la Directrice acadĂ©mique il y a 2 semaines qui exprimait les tensions que subissent les collègues du fait de l’absence de remplaçants en nombre suffisant.

Malgré la demande de l’UNSA Education que ces contractuels, entrant dans le métier puissent bénéficier d’une d’une formation (pédagogie, administration), l’administration a répondu que seul l’accueil dans les circonscriptions par l’IEN est prévu. L’absence de formation fait reposer sur les équipes enseignantes la formation de ces nouveaux collègues et pourra accroître la charge de travail et la charge mentale des enseignants de l’école.

Le manque de moyens matériels renvoyé à la responsabilité des CT

L’administration a renvoyé à la responsabilité des collectivités territoriales (C.T.) l’absence de savon, de lingettes virucides, de gel hydro alcoolique, des difficultés de désinfection du fait du manque de personnel.

Si votre Ă©cole ou votre Ă©tablissement est dans cette situation, vous pouvez alors remplir le Registre SantĂ© SĂ©curitĂ© au Travail (RSST) pour alerter l’administration. Les membres du CHSCT de l’UNSA Education sont lĂ  pour vous accompagner dans cette dĂ©marche. Vous pouvez nous contacter : 

- Maeve TREILLET maeve.treillet.seunsa94@gmail.com

- Alexis FRECHOSO alexis.frechoso.seunsa94@gmail.com

Des masques conformes au marché public

La DSDEN du Val-de-Marne a été destinataire fin octobre pour le 1er et le 2nd degré, de 299 490 masques dont 148 500 masques tissus (CORELE) et 150 000 masques chirurgicaux de type 2. Par ailleurs, environ 6800 masques inclusifs ont été adressés aux services de la DSDEN, ainsi que 60 thermomètres. Par la suite, une dotation supplémentaire de masques enfants (XS et S) a été remise en priorité aux circonscriptions du premier degré.

Ces nouveaux masques CORELE sont, selon l’administration, conformes au marché public qui a été diligenté. La conformité à des normes sanitaires en particulier n’a pas été indiquée.

Lieux de dĂ©pistage 

L’UNSA Education a obtenu des précisions sur le déploiement du dépistage massif des agents volontaires. Les personnels de santé dans les établissements ne seront pas sollicités. Les agents pourront se faire dépister uniquement dans les centres de Fontenay-sous-Bois et de Vitry-sur-Seine (un courriel du rectorat a été envoyé dans ce sens sur la boîte mail professionnelle).

Pour l’UNSA Education, s’il est apprĂ©ciĂ© que les personnels de santĂ© ne soient pas sollicitĂ©s une fois de plus, nous regrettons que le dispositif oblige les agents Ă  se dĂ©placer jusqu’aux centres. Ce dĂ©placement induit, pour beaucoup d’agents, l’utilisation des transports en commun et des temps de transport supplĂ©mentaires en dehors du temps de service.

Ces éléments pourraientt constituer un frein au dépistage volontaire pour les agents.

 


   dĂ©claration CHSCT D 24 n   
(539.5 ko)
 
 
 
 
 
ALC