SECTION SE-Unsa du VAL DE MARNE - MAISON DES SYNDICATS - 11/13 RUE DES ARCHIVES - 94010 CRETEIL CEDEX
Tél. 01 43 99 10 58 - Por. 06 76 90 27 86 - 94@se-unsa.org

 
Compte rendus CTSD de rentrée 2019 - CAPD mouvement ajustement 2019
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

CTSD de rentrée du 5 septembre 2019

 

Dans sa dĂ©claration liminaire, le SE-Unsa 94 a soulignĂ© le manque de cohĂ©rence du discours du Ministre de l’Éducation Nationale de rĂ©duire le nombre d'Ă©lèves par classe avec l'absence de moyen supplĂ©mentaire suffisant pour accompagner cette Ă©volution. Dans ce contexte, le SE-Unsa regrette ainsi que la dotation pourtant positive du Val-de-Marne ait Ă©tĂ© cette annĂ©e en dessous des besoins. Cette situation  a contraint la DSDEN pour la 2ème annĂ©e consĂ©cutive  de fermer des classes, lĂ  oĂą les autres annĂ©es elles n’auraient pas fermĂ©, pour rĂ©cupĂ©rer des moyens supplĂ©mentaires. Voir la dĂ©claration liminaire ci-dessous.

 

Madame la directrice Académique a indiqué que le territoire du 94 est marqué par une grande mobilité des personnes et par le développement important de transports en communs ce qui rend plus opaque les prévisions d'effectifs. Elle a ainsi expliqué que les mesures de cartes scolaires conditionnelles permettent de réévaluer les besoins au plus près de la réalité au regard de ces éléments de contexte évolutifs.

 

A la rentrée, un certains nombre d'élèves n'ont pas encore d'accompagnement d'AESH pour le volume horaire correspondant à leurs notification MDPH. Madame la directrice Académique a informé les organisations syndicales que ce sont des contraintes de gestion de personnel au niveau du recrutement qui ont conduit à cette situation. Des AESH sont recrutés et s'engagent à travailler à la rentrée, mais entre temps, certains changent de domicile, prennent un autre emploi ou encore commencent une formation par ailleurs.

Le SE-Unsa 94 a demandé à ce que soit étudié la possibilité que le temps de travail des AESH correspondent au 24h d'enseignement pour assurer une continuité pédagogique.

 

Une étude d'impact sera menée pour comptabiliser dans les décharges de direction, les classes de dédoublement CP, CE1 et les ULIS.

 

Une documentation sera envoyée dans les écoles par l’intermédiaire des inspecteurs concernant l'accueil des élèves en PS. Une demande de dérogation d'aménagement du temps scolaire pourra être formulée par les parents après avis du.de la directeur.ice et avis de l'IEN. Il a été rappelé que l'accueil des PS l'après-midi doit être mis en place en fonction des particularités de l'organisation de chaque école (présence d'un gardien, disponibilité des ATSEM, locaux...). Au premier Conseil d'école devra être présenté aux parents l'aménagement retenu.

 

Un bilan sera réalisé concernant le dédoublement des classes après le constat de rentrée en CAPD.

 

A la rentrée 2019, on note une baisse du nombre de recrutement d’enseignants contractuels. Ils sont actuellement 25 alors qu'en septembre 2018, ils étaient 45.

 

Au CTSD aura Ă©tĂ© actĂ©, un total de 107 mesures de cartes scolaires dont :

  • 38 ouvertures fermes
  • 21 moyens supplĂ©mentaires
  • 20 fermetures fermes
  • 47 annulations d'ouvertures et fermetures.

 

********

CAPD bilan mouvement ajustement 2019 du 6 septembre 2019

Madame la Directrice académique tient à remercier tout le travail réalisé par Mme Cadet DRHM qui quitte la DSDEN 94. Madame Andrée Populo remplace Mme Cadet.

DĂ©claration liminaire du Se-Unsa 94 : voir pièce jointe.

 

Tenue de la CAPD le vendredi 06 septembre 2019 :

Après la lecture des différentes déclarations, Mme la Directrice académique souhaite aborder le sujet du report de la CAPD initialement prévue le 27 août. Ce report de CAPD est justifié par le fait que de nombreuses situations d’enseignants ont été revues pendant cette dizaine et que, pour pouvoir parler de la totalité des situations, il valait mieux reporter cette date au 06 septembre 2019.

 

Les Ă©valuations CP et Ce1 :

Mme la Directrice académique souhaite également revenir sur le sujet des évaluations CP-CE1 et rappelle qu’elles sont un moyen d’enrichir la pratique des enseignants et de développer des ressources, des outils pour aider au mieux pédagogiquement les élèves. Ces évaluations renforcent les initiatives de travaux des professeurs en équipe avec une réflexion renforcée sur les compétences des élèves dans les écoles et la mise en place d’outils de travail en commun.

 

La mise en place des PIAL et AESH :

Mme la Directrice acadĂ©mique tient Ă  rappeler l’objectif de ces dispositifs. Il s’agit de renforcer la flexibilitĂ© de la pratique des AESH et non la flexibilitĂ© du temps de travail. RĂ©flĂ©chir au mieux aux compĂ©tences professionnelles des AESH avec comme enjeux : la professionnalisation des accompagnants, l’intĂ©gration plus grande des AESH aux Ă©quipes pĂ©dagogiques et Ă©ducatives, et une partie grandissante du dialogue avec les familles. Il faut bien garder Ă  l’esprit que nous ne nous affranchissons pas des notifications MDPH. L’idĂ©e est par consĂ©quent d’une meilleure adaptation et souplesse non pas en fonction de la gestion des accompagnants mais en fonction des objectifs d’apprentissage des Ă©lèves.

Tous les AESH signeront un avenant de contrat sur 3 ans.

 

PrĂ©sentation – bilan du mouvement 2019 :

A la première phase du mouvement :

  • 2691 enseignants ont participĂ©
  • 1733 enseignants ont obtenu 1 vĹ“u prĂ©cis ou large
  • 34 % des personnels ont obtenu un vĹ“u de rang 1
  • 10% des personnels ont obtenu un vĹ“u de rang 2

(En comparaison avec le mouvement 2018, il y a eu en 2019, 455 enseignants affectés de plus en phase 1)

Phase d’ajustement rĂ©duite par rapport aux annĂ©es prĂ©cĂ©dentes :

  • A l’issue de la phase 1 : il restait 550 enseignants Ă  affecter
    • 350 enseignants ont Ă©tĂ© affectĂ©s en dĂ©but juillet
    • 200 enseignants ont Ă©tĂ© affectĂ©s fin aoĂ»t dont 36 sur les 58 qui demandaient une rĂ©affectation

Aujourd’hui tous les enseignants ont été affectés, le jour de la rentrée seuls 2 enseignants étaient sans affectation.

 

Situations particulières d’enseignants :

Un peu plus d’une quinzaine de situations ont été présentées et discutées.

 

RĂ©ponses aux questions diverses :

  • Il y a actuellement 24 contractuels dans le premier degrĂ© du Val-de-Marne

 

  • AnnĂ©e 2018 – 2019 :

 

  • 433 EFS ont Ă©tĂ© titularisĂ©s
  • 21 EFS ont Ă©tĂ© prolongĂ©s
  • 12 EFS ont Ă©tĂ© prorogĂ©s
  • 33 EFS ont Ă©tĂ© renouvelĂ©s
  • 19 EFS ont Ă©tĂ© licenciĂ©s dont 5 nĂ©o-stagiaires et 14 renouvelĂ©s
  • Il y a eu en 2018 – 2019 : 25 dĂ©missions de stagiaires

 

  • Concours 2019 :
  • 372 laurĂ©ats au concours dont 287 au CRPE1 et 85 au CRPE2
  • ModalitĂ©s de suivi et de dĂ©roulement de stage pour les EFS 2019 – 2020
  • MĂŞme suivi et mĂŞmes modalitĂ©s que l’an dernier
  • Les EFS sont les 3 premières semaines sur le terrain en duo puis alternance 1 semaine / 1 semaine jusqu’à la 3ème semaine de janvier puis alternance 2 semaines / 2 semaines
  • Les EFS 2019 – 2020 recevront leurs identifiants pour pouvoir activer leur adresse mèl professionnelles dans le courant du mois de septembre 2019.
  • EXEAT – INEAT 2019
  • EXEAT : 228 demandes dont 50 accordĂ©es et 32 rĂ©alisĂ©es Ă  ce jour
  • INEAT : 47 demandes et 7 rĂ©alisĂ©es
  • 16 recours d’EXEAT ont abouti
 
 
 
 
 
ALC