SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
La République vulnérable
Article publié le lundi 14 décembre 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Les élections régionales viennent de mettre en relief la fragilité de notre démocratie et la vulnérabilité de notre République. Même s’il n’a emporté aucune région, la percée et l’implantation du Front National, dans des proportions jamais atteintes, peuvent s’avérer durables si la désespérance et la peur ne trouvent pas d’apaisement.

La crise économique et sociale mine le pays. Depuis trop longtemps, aucune solution pérenne n’est apportée aux problèmes d’emploi, de logement ou de pouvoir d’achat. Cela explique qu’un nombre toujours plus grand d’électeurs aient envie de renverser la table en se tournant vers un extrême qui assène des solutions simplistes et radicales, avec toute l’arrogance de ceux qui n’assument aucune responsabilité.

Dans le même temps, le « copié-collé » des idées et des positionnements du FN, par une partie de la droite républicaine se voulant « décomplexée », n’aura fait qu’ouvrir des vannes charriant démagogie, surenchères et violences, qui sapent la cohésion sociale, ciment d’une société apaisée.

Quant au niveau d’abstention de nos concitoyens, malgré un sursaut au deuxième tour, il démontre l’absolue nécessité de repenser les pratiques politiques, de donner à voir un projet juste et d’associer les citoyens aux choix et orientations retenus.

Face à cette situation, notre responsabilité syndicale est de mener sans hésitation le combat contre l’extrême droite, mais aussi de prendre toute notre part dans une refondation sociale devenue incontournable.

 

 
 
 
 
 
PsyEN