SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Plus de maĂ®tres que de classes : le comitĂ© a rendu son rapport
Article publié le jeudi 1er octobre 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

C'est la 3ème rentrée pour le dispositif PDMQDC*. Le comité de suivi national vient de rendre son rapport final.

Le SE-Unsa avait accueilli très favorablement cette nouveautĂ© alors que ce « concept Â» est inscrit dans ses revendications depuis de nombreuses annĂ©es. Membre du comitĂ© de suivi, le SE-Unsa a participĂ© Ă  l’ensemble des travaux et a contribuĂ© Ă  la rĂ©daction du rapport final qui a Ă©tĂ© remis Ă  la Ministre.

En chiffres :

Rentrée 2013

Rentrée 2014

Rentrée 2015

1310 postes

+ 582 postes

+ 512 postes

 

Le comitĂ© de suivi a mis en exergue un certain nombre de recommandations parmi lesquelles :

  • Une montĂ©e en charge progressive du dĂ©ploiement
  • Un service sur deux Ă©coles maximum
  • Une attribution de ce moyen en prioritĂ© en Ă©ducation prioritaire
  • Une prioritĂ© au cycle 2, en veillant Ă  limiter le nombre d’enseignants avec lesquels travailler
  • Un projet d’équipe dĂ©finissant les modalitĂ©s d’intervention les plus pertinentes en fonction des objectifs d’apprentissage poursuivis
  • Un accompagnement des enseignants par les Ă©quipes de circonscription
  • Un renforcement et une valorisation de l’initiative pĂ©dagogique
  • Un partage et une diffusion des pratiques innovantes
  • Un cadre propice au travail en Ă©quipe
  • Des comitĂ©s de suivi dĂ©partementaux (accompagnement du dĂ©ploiement et espace professionnel de concertation)
  • Un pilotage acadĂ©mique et dĂ©partemental adaptĂ©, qui s’inscrit dans une logique de formation adossĂ©e Ă  la recherche, ESPE et universitĂ©s
  • Un maĂ®tre supplĂ©mentaire volontaire, qui adhère au projet
  • Une certaine stabilitĂ© sur les postes de l’école concernĂ©e par le dispositif
  • Une action qui s’inscrit dans le quotidien de la classe, sans se substituer aux autres formes d’aide
  • Une formation adaptĂ©e
  • Un accompagnement et une formation avec l’aide de recherches collaboratives avec les Ă©quipes de circonscriptions et les maĂ®tres formateurs
  • Une Ă©valuation quantitative et qualitative

Au-delĂ  de ces recommandations, le comitĂ© de suivi partage celles des inspections gĂ©nĂ©rales :

  • Rendre le dispositif lisible comme outil de prĂ©vention de la difficultĂ© scolaire et de lutte pour la rĂ©ussite de tous
  • Concevoir le pilotage aux diffĂ©rents Ă©chelons
  • ConsidĂ©rer la gestion des ressources humaines comme Ă©lĂ©ment majeur pour la rĂ©ussite du dispositif
  • Mettre des outils Ă  disposition des Ă©quipes
  • Renforcer l’accompagnement et la formation

Pour le SE-Unsa, ce dispositif doit perdurer et se généraliser partout où un projet sera présenté par l'équipe pédagogique. Lors de sa déclaration liminaire de la 1ère réunion de ce comité de suivi, le SE-Unsa avait pointé la nécessité d'évaluer avant de faire disparaître. Les éléments de ce rapport montrent l'intérêt de ce dispositif pour développer de nouvelles pratiques pédagogiques au service de la réussite scolaire. Cela va dans le bon sens de ce que la refondation doit apporter à nos élèves.

 
 
 
 
PsyEN