SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
PĂ©tition intersyndicale : SE Unsa, Snuipp-FSU, SNUDI FO, CGT EDUCATION, SUD Education
Article publié le lundi 11 mai 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Respect des droits Respect des enseignants de Seine-Saint-Denis !

Les enseignants de Seine-Saint-Denis ne sont pas corvéables à merci, ni soumis aux seules décisions du DASEN pour décider de leurs vies professionnelle et familiale.

Sur 177 demandes de temps partiels à 80%, 62 collègues se voient proposer une quotité de 75%, et 71 une quotité de 50%. Ces réponses sont inacceptables.

Le 80%, faut-il le rappeler, Ă©tait une tentative du lĂ©gislateur de compenser les inĂ©galitĂ©s de salaire et de carrière entre les hommes et les femmes :

répondre par un 75% à une demande de 80% représente une régression importante puisque la rémunération passe de 85,7% à 75% du salaire.

Quant à la réponse par un 50%, elle représente une telle perte financière qu’elle contraindra un nombre important de collègues à renoncer purement et simplement au temps partiel, même quand les collègues sont en situation de temps partiel de droit.

Concernant les demandes de disponibilité, on comptabilise 6 refus dans des situations qui seraient des disponibilités de droit.

 

Pétition à imprimer et à signer en pièce jointe

Nos conditions de travail sont extrĂŞmement dĂ©gradĂ©es : rythmes scolaires, non remplacement, classes surchargĂ©es, carte scolaire catastrophique, refus de temps partiels ou de quotitĂ© demandĂ©e, refus de disponibilitĂ©, de dĂ©tachement, mobilitĂ© bloquĂ©e. Les enseignants ne se sentent pas soutenus par l’institution et sans perspective d’amĂ©lioration de conditions de vie et de travail.

 

Les enseignants signataires exigent que :

-    la quotitĂ© des temps partiels demandĂ©s des collègues soit respectĂ©e,

-    les disponibilitĂ©s soient accordĂ©es,

-    les exeat soient accordĂ©s en nombre (grande anciennetĂ©, situations sociales et mĂ©dicales, longue sĂ©paration…).

 

       
       

 


   PĂ©tition intersyndicale   
(1.2 Mo)
 
 
 
 
ALC