SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Bilan des groupes de travail sur l’Ă©ducation prioritaire
Article publié le lundi 15 décembre 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-UNSA 93 appelle les enseignants et les parents à se rassembler devant le ministère de l’éducation nationale ce mercredi 17 décembre à 14h00. Nous demandons que l’enveloppe des moyens dévolus à l’Education Prioritaire ne soit pas une enveloppe fermée afin de pouvoir répondre aux besoins existants et à venir!

4 groupes de travail ont eu lieu pour l’élaboration de la nouvelle carte des Ă©coles et collèges REP et REP +

  • Lundi 24 novembre  sur les collèges REP + du dĂ©partement
  • Lundi 08 DĂ©cembre sur les Ă©coles REP + du dĂ©partement
  • Jeudi  11 dĂ©cembre sur les Ă©coles et collèges REP+ de l’acadĂ©mie avec la Rectrice
  • Vendredi 12 dĂ©cembre sur les Ă©coles REP

Notre analyse

Nous contestons le choix fait d’établir des enveloppes acadĂ©miques fermĂ©s sans tenir compte des critères sociaux des Ă©coles et collèges dans les territoires. Le bilan n’est pas satisfaisant puisqu’avant la refondation de l’éducation prioritaire, notre acadĂ©mie comptait  130 rĂ©seaux ECLAIR  et de rĂ©ussite scolaire (RRS). Aujourd’hui  130 REP+ et REP.

Comment donner plus Ă  ceux qui ont moins dans une enveloppe contrainte ?

Au regard des différents groupes de travail, nous regrettons la méthode de travail choisit. A notre sens, cette concertation a démarré trop tardivement et les organisations syndicales n’ont pas été associés au travail d’élaboration de la carte pour les écoles et collèges retenus REP + et les collèges REP. Nous avons pu intervenir auprès de l’administration pour apporter des éléments sur les écoles qui seront classés REP. Nous aurions souhaité qu’il en soit de même pour les écoles et collèges REP + et les collèges REP.

La nouvelle carte de l’éducation prioritaire sera Ă©tablie par un arrĂŞtĂ© de la ministre. Nous savons que les personnels actuellement dans des Ă©coles ou collèges qui sortiront de l’éducation prioritaire bĂ©nĂ©ficieront d’une clause de sauvegarde et les indemnitĂ©s seront maintenus pendant 3 ans. Concernant les moyens, ils seront progressivement retirĂ©s.  ExceptĂ© pour les Ă©coles « isolĂ©es Â», c'est-Ă -dire les Ă©coles dont les critères sociaux permettraient un classement en REP mais qui en sont exclus car rattachĂ©s Ă  un collège qui est hors Ă©ducation prioritaire.

L’UNSA Ă©ducation a toujours Ă©tĂ© favorable au travail en rĂ©seau. La logique de rĂ©seau retenu pour la refondation de l’éducation prioritaire prive certaines Ă©coles de moyens supplĂ©mentaires.  Si on veut rĂ©ellement Donner plus Ă  ceux qui ont moins, il est nĂ©cessaire de permettre l’entrĂ©e en Education prioritaire des Ă©coles dĂ©favorisĂ©es mĂŞme si elles sont rattachĂ©es des collèges qui ne sont pas en REP ou REP +.

 

 

 

 
 
 
 
 
PsyEN