SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Le SNASEN soutient le mouvement en faveur des élèves du 93
Article publié le lundi 23 juin 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

En solidaritĂ© avec les collègues  mobilisĂ©es

Le SNASEN UNSA Ă©ducation soutient le mouvement

Du service social en faveur des Ă©lèves du 93 

Le ministère doit assurer à sa politique éducative, sociale et de santé

 La cohĂ©rence et les moyens de son ambition.

En Seine St Denis, l'ouverture de 6 nouveaux établissements à la rentrée 2014 oblige à un redéploiement inacceptable dans un secteur d'éducation déclaré par ailleurs prioritaire par le Ministère.

Dans le cadre de la refondation et des chantiers mĂ©tiers, le SNASEN Unsa Ă©ducation se mobilise pour faire reconnaitre les compĂ©tences du travail social et sa contribution au nouveau projet Ă©ducatif dans une  Ă©cole qui se veut davantage bienveillante et inclusive.

Le SNASEN porte des revendications argumentées :

  • Un plan triennal de crĂ©ations de postes pour les Ă©lèves (un assistant de service social pour deux EPLE, un assistant  de service social  pour un Ă©tablissement "difficile")
  • Une circulaire de missions qui priorisent des compĂ©tences de catĂ©gorie A

Si l'intervention en primaire pouvait trouver pour le SNASEN tout son intérêt en termes de prévention dans le cadre de la refondation, il n'est pas possible de l'envisager à moyens constants.

Le SNASEN dĂ©nonce la politique de "redĂ©ploiement cachĂ©" et  rĂ©clame que les moyens « Ă©ducation prioritaire » soient dissociĂ©es de ceux liĂ©s Ă  l’éventuelle intervention dans le primaire

Confier jusqu'à 6 écoles primaires à un collègue assistant de service social intervenant dans le collège du réseau n'est pas un " plus" mais un "moins", d'autant plus si ce collège bénéficiait d'un ETP de service social comme c'est le cas aujourd'hui dans beaucoup d'établissements ECLAIR.

Si le MEN veut prioriser le primaire en y affectant des "moyens en +" il doit pouvoir dĂ©gager les moyens d'un service social primaire spĂ©cifique dans les REP+. La politique de l'Ă©ducation prioritaire  qui annonce un assistant de service social en plus nĂ©cessiterait Ă  elle seule la crĂ©ation de 350 postes de service social en faveur des Ă©lèves  Ă  l'aune de 2015.

Autres revendications portées par le SNASEN UNSA éducation :

  • Un plan de rattrapage consĂ©quent de postes d’assistants sociaux
  • Un sursis immĂ©diat des interventions prĂ©vues en primaire dĂ©s la rentrĂ©e 2014.
  • La concertation avec les personnels sur les missions spĂ©cifiques d'un service social en primaire
  • Une formation qualifiante dans les ESPE donnant une spĂ©cialitĂ© Ă©ducative de niveau 2
  • Une formation continue de qualitĂ© indispensable Ă  l’exercice de la profession qui nĂ©cessite du temps de veille sociale et d'Ă©changes de pratiques.
  • Un renforcement de la gouvernance sociale
  • Une revalorisation de l'indemnitaire des personnels sociaux
  • La rĂ©attribution de la prime pour les collègues en Ă©tablissement ECLAIR
  • Des moyens de fonctionnement Ă  la hauteur des missions dĂ©volues.

 

 
 
 
 
PsyEN