SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Des avancées pour les contractuels
Article publié le lundi 31 mars 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Contractuels : des avancĂ©es significatives

 

La deuxième et dernière séance du GT métier contractuels s’est tenue le mercredi 26 mars.

Le SE-Unsa note de réelles avancées.

  • La première d’entre elles concerne la disparition de la clause du butoir qui limitait le reclassement lors de la titularisation. Nous regrettons que son corollaire soit la suppression du versement de la prime d’entrĂ©e dans le mĂ©tier.
  • En ce qui concerne les rĂ©munĂ©rations, des amĂ©liorations notoires sont proposĂ©es. La catĂ©gorie standard dĂ©butant Ă  l’indice 367 accueillera les dĂ©tenteurs d’une licence ou diplĂ´me d’un niveau supĂ©rieur, jusqu’alors majoritairement recrutĂ©s Ă  l’indice 321. La 2nde catĂ©gorie, dĂ©butant Ă  l’indice 321, est rĂ©servĂ©e aux personnels ne dĂ©tenant pas le diplĂ´me requis (licence) pour enseigner dans les disciplines gĂ©nĂ©rales.

Une circulaire de cadrage indiquant les indices de référence permettra d’éviter les dérives que nous connaissons aujourd’hui dans les académies.

  • Le SE-Unsa est Ă©galement intervenu sur la problĂ©matique des frais de dĂ©placement, et le flou de la circulaire les concernant. Cette dernière devrait ĂŞtre prĂ©cisĂ©e prochainement afin de mieux prendre en compte les situations propres aux contractuels.

En marge de ce groupe a été abordée la question de l’affectation des titulaires issus des recrutements réservés. Pour le SE-Unsa, le traitement fait à ces collègues cette année est incompréhensible au regard de la loi de résorption de la précarité du 12 mars 2012. Nous reviendrons à la charge lors du prochain comité de suivi de l’accord dans l’Éducation Nationale. Il faut néanmoins noter les fortes divergences entre organisations syndicales sur le sujet...

La prochaine étape conduira à la déclinaison réglementaire de ces dispositions. L’application de certaines mesures (règle du butoir) est envisagée pour la rentrée 2014.

 
 
 
 
ALC