SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Changement de dĂ©partement : l’Ă©tau commence Ă  se desserrer... un peu
Article publié le lundi 17 mars 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Les rĂ©sultats des mutations nationales  1er degrĂ© sont tombĂ©s. Un 1er dĂ©cryptage peut dĂ©jĂ  ĂŞtre livrĂ© : après plusieurs annĂ©es de dĂ©tĂ©rioration, la mobilitĂ© gĂ©ographique commence Ă  s’amĂ©liorer.

Alors que durant les 4 dernières années, le taux de satisfaction n’a cessé de chuter (jusqu’à 21.29% en 2013), cette année ce sont 3949 des 17 099 candidats qui ont obtenu un de leur vœu, soit un taux de 23.09%.

La fin de la rigueur budgétaire qui, en supprimant des postes, réduisait les capacités d’accueil dans les départements, explique pour partie la légère remontée du taux de satisfaction.

Ainsi, pour le rapprochement de conjoint à partir de 4 ans de séparation, le taux de satisfaction, qui était passé en-dessous de 67% l’année dernière, approche les 73%. Plus généralement, 43% (39% en 2013) des participants au titre du rapprochement de conjoint ont obtenu un changement de département.

Pour autant, le taux de satisfaction est le 2ème le plus bas jamais connu : on reste très loin de taux avoisinant les 40% dĂ©jĂ  enregistrĂ©s Ă  la fin des annĂ©es 2000.

Derrière ces chiffres, ce sont des enseignants et leurs familles qui perdent espoir de voir se rĂ©aliser leur projet : plus de 160 collègues en situation de rapprochement de conjoint avec 4 ans de sĂ©paration n’ont pas obtenu satisfaction et 6 collègues en situation de handicap ayant eu une bonification de 800 points n’ont pas obtenu de mutation

Dès Ă  prĂ©sent, le SE-Unsa encourage les candidats non-satisfaits Ă  demander des exeat - ineat  avec l’aide des sections dĂ©partementales du SE-Unsa : contact sections

Ces rĂ©sultats confortent la demande du SE-UNSA  d’avoir au niveau ministĂ©riel une phase de concertation approfondie sur le fonctionnement du dispositif : dans cette pĂ©riode de crĂ©ation de postes, Ă©quilibrer mobilitĂ© gĂ©ographique et recrutement doit ĂŞtre une prioritĂ© pour sortir de l’impasse dans laquelle se trouvent de trop nombreux collègues titulaires.

 

 
 
 
 
PsyEN