SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Statuts de l’UNSS
Article publié le vendredi 13 décembre 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Statuts de l’UNSS : on bouge quand ?

Depuis des mois, le SE-Unsa et le SNPDEN alertent le ministre sur la nécessité de revoir les statuts de l’UNSS trop flous quant aux questions de responsabilité.

À cette rentrée, le SNPDEN a lancé une action sur la présidence des AS, jugeant que les ambigüités juridiques ne sont toujours pas levées, malgré leurs multiples demandes (en savoir plus ici). Le SE-Unsa est solidaire de cette action.

Contrairement à ce que prétendent certains, il ne s’agit en aucun cas pour notre fédération l’Unsa Éducation (à laquelle appartiennent le SE-Unsa et le SNPDEN) de mettre en danger le sport scolaire ou de vouloir sa disparition. Au contraire, nous pensons que la clarté des statuts est gage d'un meilleur fonctionnement et de la réussite du sport scolaire.

L’accident survenu dans le collège de Vaulx-en-Velin (académie de Lyon) en est malheureusement l’illustration. Ainsi, lors d’une séance d’escalade en UNSS, un collégien de 11 ans a trouvé la mort. Une enquête est en cours pour déterminer les responsabilités de chacun, dont celle du chef d’établissement et de l’enseignant d’EPS.

Le 26 septembre dernier, autour de Laurent Escure, secrétaire général de l’Unsa Éducation, le SNPDEN et le SE-Unsa avaient posé la question au cabinet du ministre de l’Éducation nationale : « Faut-il attendre qu’un drame survienne pour que l’on revoie enfin l’ensemble des statuts de l’UNSS ? ». Et d'ajouter : « Un simple toilettage ne sera pas suffisant, il faut tout remettre à plat de l’échelon AS à l’échelon national en passant par les Délégations régionales et départementales ».

Ce drame contraint désormais le ministère à agir. Aussi bien au SE-Unsa qu’au SNPDEN, nous sommes attachés fortement au sport scolaire, véritable trait d’union entre l’EPS et le sport fédéral. Nous réitérons notre demande de voir s’ouvrir le vaste chantier sur l’ensemble du sport scolaire, de la maternelle au lycée.

Un  nouveau projet Ă©ducatif pour le sport scolaire doit ĂŞtre mis sur les rails. Il ne pourra pas faire l'Ă©conomie d'une Ă©volution du statut et des ORS des enseignants d’EPS, oubliĂ©s dans les chantiers-mĂ©tiers lancĂ©s par le Ministre.

 

 
 
 
 
PsyEN