SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
ISAE pour tous
Article publié le vendredi 13 septembre 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

ISAE : une injustice qui doit ĂŞtre rĂ©parĂ©e !


Résultat de la détermination du SE-Unsa, l’ISAE (Indemnité de suivi et d’Accompagnement des élèves) sera versée aux enseignants du 1er degré à compter de décembre prochain. Sauf… aux collègues exerçant en SegpaErea, Ulis et classe relais.

Pourquoi ? Selon le Ministère, cela ferait double emploi avec les Heures de coordination et de synthèse qui correspondent dĂ©jĂ  Ă  des missions de suivi d’élèves.

Argument non recevable pour le SE-Unsa !

1) Si l’on examine le contenu et les objectifs de ces fameuses HCS, elles sont de nature diffĂ©rente : la rĂ©union de synthèse est centrĂ©e sur l’élève et son suivi tandis que la rĂ©union de coordination l’est sur l’équipe et la structure.

2) Cette restriction ne s’applique bizarrement pas aux autres corps qui exercent en Segpa qui, à l’image des PLP et des PLC, cumulent bien des HCS et la part fixe à minima de l’Isoe (l’équivalent de l’ISAE dans le 2nd degré).

Pour le SE-Unsa, il faut un traitement Ă©quitable.

Deux pistes doivent ĂŞtre envisagĂ©es :

  • Distinguer le travail de coordination du travail de suivi des Ă©lèves et donc permettre le cumul de l’ISAE avec les HCS
  • Verser l’ISOE aux enseignants du 1er degrĂ© exerçant dans le second degrĂ©, considĂ©rant qu’une indemnitĂ© est liĂ©e au lieu d’exercice.

Le SE-Unsa a écrit à Vincent Peillon (voir PJ) pour sortir de cette situation défavorable aux enseignants du 1er degré qui exercent, au sein de structures et dispositifs spécialisés, dans les établissements du 2nd degré.

 

 


   lettre au Ministre   
(114.7 ko)
 
 
 
 
ALC