SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Les rythmes Ă  Aubervilliers
Article publié le jeudi 25 avril 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Compte-rendu du rendez-vous du SE Unsa avec M. Daniel GARNIER, délégué à l’Enseignement, mairie d’Aubervilliers

Vendredi 19 avril 2013

Alors que le SE Unsa avait contacté le maire dès le mois de décembre, nous avons pu enfin obtenir un rendez vous seulement en avril.

Trois organisations de la journée de classe ont été proposées et soumises au vote des conseils d’école.

Or c’est une quatrième solution qui est adoptée sans concertation avec les enseignants.

De plus, la décision de la mairie relative à l’organisation des rythmes scolaires pour 2013 est sans modification possible. La dérogation a déjà été obtenue par le DASEN.

En rĂ©sumĂ© : pour la rentrĂ©e scolaire 2013 :

2 types d'horaires différents selon les écoles A et B.

A titre d’exemple :

Pour l’école A :

Lundi et vendredi 8h30 - 11h30 et 13h00 -16 h 00

Mercredi 8h30 -11h30

Mardi et jeudi 8h30 11h30 et 13h00, 14h30

Et inversement pour l’école B

Lundi et vendredi 8h30-11h30, 13h00- 14h30

Mercredi : 8h30-11h30

Mardi et jeudi 8h30-11h30 et 13h00-16h00

NB : la rĂ©partition Ă©cole A et B ne nous a pas Ă©tĂ© indiquĂ©e.

Nous avons fait part de notre regret de ne pouvoir influer sur cette décision qui déroge, comme la dérogation l’indique, au principe de la réforme, à savoir des journées de classe plus courtes pour les élèves et une meilleure répartition sur la semaine. Nous déplorons qu’il n’y ait pas eu de vote de la part des enseignants et des parents pour choisir les nouveaux horaires.

Ayant fait ce constat, nous avons demandé des précisions quant à l’application pratique et avons posé des questions sur les sujets qui préoccupent les collègues.

Nous avons notamment évoqué l’alternance des écoles A et B et l’épineux problème du vendredi 14h30 ou 16h suivant les écoles et la difficulté de mettre en place les remplacements pour les temps partiel.

RĂ©ponse de la municipalitĂ© : les Ă©coles alterneront chaque annĂ©e. Quant aux fratries qui peuvent ĂŞtre sĂ©parĂ©es, une attention sera portĂ©e sur ce problème, mĂŞme si la mairie pense que tous les enfants sortiront Ă  la mĂŞme heure car tous resteront pour le pĂ©riscolaire. (de 14h30 Ă  16h00)

Nous avons émis des doutes à ce sujet car, rappelons-le, rien n’est obligatoire en la matière.

Organisation de la sieste Ă  la maternelle :

Nous avons évoqué l’organisation de la sieste chez les jeunes enfants après 14h30. M Garnier nous a affirmé que du personnel municipal (ATSEM) serait mis à disposition pour prendre le relais après 14h30.

Pour les sorties scolaires, les dates proposĂ©es le seront en fonction des jours afin qu’elles aient lieu sur les « longues Â» journĂ©es.

Organisation des activitĂ©s pĂ©riscolaires : il nous a Ă©tĂ© dit que les classes seraient, dans la mesure du possible, le moins utilisĂ©es et que la ville avaient de nombreux locaux Ă  disposition (conservatoire, stades, centres de loisirs indĂ©pendants des Ă©coles, rĂ©fectoires, bibliothèques…)

Les directeurs d’école pourront, s’ils le souhaitent, avec rémunération, organiser ce nouveau temps périscolaire. Dans le cas contraire ce seront les directeurs des centres de loisirs qui assureront l’organisation.

De même, à partir d’un projet bien défini, des enseignants volontaires pourront éventuellement encadrer ces activités périscolaires,

Nous avons demandé qu’un comité de pilotage soit mis en place (ces comités ayant été demandés et obtenus par le SE Unsa auprès du ministère) et que les enseignants volontaires y soient associés.

Nous avons parlé de la nécessité de communiquer davantage afin d’expliciter les actions de la mairie le plus rapidement possible et de répondre au plus près aux questions que chacun se pose.

Pour le SE Unsa, cette réforme des rythmes à Aubervilliers ne correspond pas aux objectifs qui étaient d’alléger la journée de l’élève mais au contraire elle l’allonge deux fois pas semaine.

Quel est l’intĂ©rĂŞt des Ă©lèves ?

L’intérêt de la municipalité ne doit pas subordonner celui des élèves.

Comment s’effectueront les remplacements ? Comment s’organiseront les temps partiels.

Cette organisation prendra les contours d’une usine Ă  gaz !

A cela s’ajouteront les difficultĂ©s liĂ©es Ă  la dĂ©finition des secteurs scolaires sur Aubervilliers suite aux nombreux flux d’élèves, des nouvelles inscriptions  et de la construction de la nouvelle Ă©cole.

Pour le SE Unsa, ce projet est très  loin d’être satisfaisant !

 

 
 
 
 
 
PsyEN