SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Loi d’orientation : le collège
Article publié le vendredi 21 décembre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Loi d’orientation : vers un collège refondé

Article publié le jeudi 20 décembre 2012.

> Le Président de la République avait annoncé sa priorité au primaire. Pour autant le collège, dernier maillon de la scolarité obligatoire, n’est pas oublié par la loi d’orientation.

Le collège unique est réaffirmé comme principe essentiel pour acquérir le socle commun et comme creuset du vivre ensemble. Le socle commun lui-même sera réécrit pour devenir un socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Son évaluation sera diversifiée.

Les enseignements du collège seront organisés autour d’un tronc commun de disciplines et de parcours. Deux de ces parcours sont fixés par la loi, l’un portant sur l’éducation artistique et culturelle, l’autre sur la découverte du monde économique et professionnel. Des modules complémentaires seront possibles en particulier pour les élèves de 3e qui veulent s'orienter vers la voie professionelle.

Les collèges devront pouvoir disposer d’une marge de manœuvre dans la gestion de leur dotation afin que les équipes pédagogiques puissent concevoir des actions pédagogiques et des parcours scolaires favorisant la réussite de tous. L'aide aux élèves en difficulté pourra prendre d'autres formes que les PPRE.

La loi s’attache tout particulièrement à faciliter le lien entre l’école et le collège. La création d’un cycle CM2-6ème est le signe le plus net de la continuité éducative. Des « conseils écoles-collège » seront chargés de proposer des projets communs. Pour s’assurer de l’accord de tous, ces projets devront être validés par les conseils d’école et les CA des établissements.

Toutes les dispositions concernant le diplôme national du brevet sont renvoyées à un décret ultérieur. Cette modification, d’apparence technique, ouvre la porte à la suppression de la note de vie scolaire. L’ensemble du dispositif du DNB (contrôle continu, NVS, épreuves terminales, LPC, HiDA) devrait être revu.

Pour le SE-Unsa, ces mesures vont dans le sens d’un collège qui dispose enfin des moyens pédagogiques pour garantir à tous les jeunes l’acquisition du socle commun. Reste à faire en sorte que les enseignants puissent s’emparer de ces évolutions pour faire réussir leurs élèves.

 

 
 
 
 
PsyEN