SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Ne jetons pas le bĂ©bĂ© avec l’eau du bain !
Article publié le vendredi 14 décembre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

EnquĂŞte sur les rythmes scolaires.

Une première lecture du projet de loi d’orientation et de programmation sur la refondation de l’École de la République ouvre les perspectives d’une nouvelle approche de notre système d’éducation.

Parmi ces orientations, le SE Unsa se félicite de certaines avancées comme le principe d’un enseignant supplémentaire par école, la reconnaissance de la spécificité de l’école maternelle, la création d’une école professionnelle de formation des enseignants, une voie professionnelle réformée, un service de l’orientation scolaire etc.

Par contre, d’autres sujets comme l’absence des RASED dans le projet, de la liaison CME 6eme, nous préoccupent.

Comme Ă  son habitude, le SE Unsa s’oppose et propose, se montre exigeant pour le changement mais pas sans les enseignants !

Pas de NON de principe, ni de béni oui-oui.

Lire les Sept exigences pour la refondation

Les mauvais rĂ©sultats aux Ă©valuations internationales,  les 150 000 Ă©lèves sortant sans diplĂ´me du système scolaire par an depuis 20 ans,  tout cela dĂ©montre que des rĂ©formes sont nĂ©cessaires pour l’avenir de nos Ă©lèves.

Bref l’opposition systĂ©matique aux rĂ©formes ne rĂ©soudra rien !

C’est pourquoi le SE Unsa ne s’opposera pas en bloc au projet de refondation de l’école.  Attention Ă  ne pas jeter le bĂ©bĂ© avec l’eau du bain !

En revanche, la rĂ©forme des rythmes scolaires inquiète et efface toutes les autres  avancĂ©es.

Le SE-Unsa tape du poing sur la table ! La valse des annonces, contre-annonces, les changements d'orientation… ont plus que duré. Lors du CSE du 14 décembre, le SE-Unsa a interpelé directement le Ministre pour lui demander que cesse ce flou une bonne fois pour toutes. Lire ici

Pour le SE Unsa, la rĂ©ussite des Ă©lèves et l’amĂ©lioration des conditions de travail des personnels demeurent indissociables !

 
 
 
 
PsyEN