SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Lettre Ă  Monsieur le Misnistre
Article publié le vendredi 14 septembre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L’intersyndicale du premier degré de Seine-Saint-Denis

SNUipp/FSU, SNUDI-FO, SE-UNSA, Sud-Education, CGT Educ’action

 

au Ministre de l’Education nationale

Monsieur le Ministre,

Les écoles du département de la Seine Saint-Denis se trouvent, en cette rentrée 2012, dans une pénurie d’enseignants et de postes jamais atteinte.

Au moins la moitié des circonscriptions se trouvent, dès la deuxième semaine de classe, sans plus aucun remplaçant disponible. Un nombre très important de remplaçants a en effet été affecté sur des postes vacants (150 au minimum). A quelques jours seulement de la rentrée, déjà plusieurs dizaines de classes se retrouvent sans enseignant. Les 450 PES sont directement dans les classes en Seine-Saint-Denis, et donc sans formation, du fait de ce manque de remplaçants. Cette situation va continuer de s’aggraver au fur et à mesure des absences à remplacer.

Cette situation de crise s’ajoute Ă  un contexte dĂ©jĂ  rendu très difficile par des conditions d’enseignement fortement dĂ©gradĂ©es : destruction des postes RASED, intĂ©gration des enfants en situation de handicap sans les moyens nĂ©cessaires, etc…

Ce constat de rentrée extrêmement alarmant a donné lieu à une déclaration commune de toutes les organisations syndicales au comité technique départemental (CTSD) de rentrée le 7 septembre. Le directeur académique confirme ne pas disposer des personnels nécessaires pour couvrir les postes vacants.

L’intersyndicale 93 vous informe que les enseignants de Seine-Saint-Denis n’acceptent en aucun cas la remise en cause des seuils d’ouverture de classe du département.

Au vu de la situation de rentrĂ©e, l’intersyndicale 93 exige le recrutement immĂ©diat d’enseignants fonctionnaires d’Etat. Ce recrutement est possible :

- recrutement immédiat sur la liste complémentaire de notre académie, mais cela ne représente que 18 personnes ;

- recours aux candidats admissibles mais non admis au concours 2012 de l’acadĂ©mie de CrĂ©teil après rĂ©examen par le jury du concours, qui doit pour cela ĂŞtre convoquĂ© avant le 27 septembre ;

- recours aux volontaires sur liste complémentaire des autres académies…

A défaut d’une réponse très rapide de votre part, les enseignants de Seine-Saint-Denis, avec leurs organisations syndicales, sauront se mobiliser et faire entendre leurs revendications dans les jours qui viennent.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en notre attachement au service public d’Education.

 

Bobigny, le 14 septembre 2012

 
 
 
 
PsyEN