SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
Recrutements
Article publié le vendredi 3 février 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Recrutements : des notes d’informations !

En décembre, après une longue période d’interruption, le ministère de l’Éducation nationale a publié une série de notes d’information. Parmi elles, deux concernent les concours de recrutement 1er et 2nd degrés pour la session 2010.

Notons que pour le secondaire, l’auteur a fait le choix de traiter conjointement du public et du privé. Pour ce dernier, on peut ainsi constater que le magistral coup de pouce donné par un doublement du nombre de contrats en 2010 s’est heurté à la réalité du manque de candidats. Tous les contrats n’ont pas trouvé preneur.

• Le premier fait marquant de ces publications concerne le nombre de can¬didats présents à l’épreuve d’admissibilité. Amorcée en 2005, la chute se poursuit. Elle s’est d’ailleurs accrue à la session 2011, an II de la masterisation. Il s’agit là d’une tendance de fond, en accélération. Plus que jamais, elle pointe négativement la masterisation et ses conséquences.

• Deuxième point saillant : la féminisation de la profession. Dans le premier degré, 80% des admis sont des femmes. Dans le second degré, la proportion, un peu moindre, s’élève à 68% avec de fortes disparités (de 42,4% en EPS à 89,6% en documentation et 82% en langues).

La note d’information pointe l’élévation du niveau de diplôme des lauréats, due à la masterisation ; par contre elle n’aborde pas le cas préoccupant des PLP dont le niveau master n’existe pas dans certaines disciplines. Cela a conduit à un effondrement de plus de 50% du nombre de présents au CAPLP en 2011.

Le risque d’avoir moins de candidats que de postes est désormais réel.

Pour le SE-Unsa, ce sont là des éléments confortant le nécessaire et urgent réexamen de la formation et de la rémunération des enseignants et personnels d’éducation.
 

 
 
 
 
ALC