SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
CTA du 13 janvier 2012
Article publié le vendredi 20 janvier 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le CTA s'est rĂ©uni  le 13 janvier 2012 au rectorat.

Le SE Unsa a demandé (comme notre fédération l'avait fait au CTM) que le CTA puisse émettre un avis sur les moyens dont nous avions à discuter. La FSU a également fait comme nous la même demande à la fin de leur déclaration liminaire.

Monsieur le Recteur, a répondu à notre demande par une fin de non recevoir. A la suite d'une interruption de séance demandée par la FSU, d'un échange entre les organisations présentes (FSU, FO, UNSA, SUD et SGEN), la question d'un refus de participation a été posée par la FSU.
Le SE Unsa, FO et le SGEN ne se sont pas montrés favorables à cette proposition, particulièrement parce que nous avions déjà commencé à siéger, lu nos déclarations liminaires, signé la feuille d'émargement et que de toutes façons le CTA se tiendrait avec ou sans nous.
Au bout d'un moment, les élus FSU sont venus pour dire qu'ils ne siègeraient pas... L'élue de SUD est partie avec eux et le CT a pu se dérouler normalement avec les trois organisations syndicales restantes.

Dans les Ă©lĂ©ments Ă  noter concernant des rĂ©ponses Ă  des questions prĂ©cises, le SE Unsa a  demandĂ© au Recteur de nous fournir une liste des Ă©tablissements appelĂ©s Ă  fusionner: le Recteur a (comme d'habitude) esquivĂ© la rĂ©ponse en disant "il n'y a pas de fusions d'Ă©tablissements, seulement des directions uniques"...
Concernant le premier degré, des questions ont été posées concernant l'accueil des 2-3 ans, des 4-5 ans également (en particulier dans le 93), l'IA 93 a expliqué le très faible taux d'accueil des 2-3 ans par l'absence de structures adaptées (pas de locaux pour la sieste des petits); pour les 4-5 ans il s'est dit surpris et a demandé aux organisations syndicales du département de lui signaler les cas précis où leur accueil ne serait pas assuré.
Pour la Seine et Marne, nous avons  posĂ© la question du respect des seuils car la nouvelle IA 77 avait affirmĂ© haut et fort Ă  son arrivĂ©e qu'il n'y aurait plus de seuils. Elle Ă©tait prĂ©sente au CT et le Recteur a dit lui aussi haut et fort "qu'il demandait un respect des seuil". Madame l'Inspectrice d'AcadĂ©mie de Seine et Marne fort ennuyĂ©e d'ĂŞtre dĂ©savouĂ©e devant nous par le Recteur a dit "c'Ă©tait les informations de rentrĂ©e, mais les choses ont changĂ©"...

Le dĂ©bat a Ă©tĂ© moins fourni pour le second degrĂ© pour lequel les Ă©lus  n'avaient que les grands volumes de moyens, et donc le dĂ©bat a tournĂ© autour de cette baisse des moyens et des difficultĂ©s de plus en plus grandes pour les Ă©lèves, les personnels et les Ă©tablissements. Les rĂ©partitions vont ĂŞtre Ă©tudiĂ©es pour les collèges dans les diffĂ©rents ComitĂ©s Techniques SpĂ©ciaux des dĂ©partements, pour les lycĂ©es au cours du groupe de travail du 27 janvier et pour les personnels non-enseignants au cours des GT et CT du mois de mars.


Syndicalement
José Sanchez
Pour le SE Unsa Créteil


 
 
 
 
 
PsyEN