SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - [Mél.]

 
François Hollande rencontre des enseignants
Article publié le vendredi 16 décembre 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Compte rendu de la rencontre entre François Hollande et  les jeunes enseignants de Seine St Denis

Le 15 dĂ©cembre 2011, dans une Ă©cole Ă©lĂ©mentaire de Bondy, François Hollande a rencontrĂ© des jeunes enseignants dont l’association  «Stagiaires impossibles». Le Se Unsa 93 Ă©tait Ă©galement prĂ©sent pour soutenir les jeunes  enseignants et porter ses propres questions quant Ă  la formation et les problĂ©matiques spĂ©cifiques au dĂ©partement.

Cette rencontre a été suivie d’une conférence de presse.

En premier, les jeunes enseignants ont remercié le candidat de s’intéresser à eux.

Puis ils ont apportĂ© leur tĂ©moignage, ont montrĂ© leur dĂ©sarroi, leurs inquiĂ©tudes en insistant sur l’absence de formation professionnelle pour apprendre Ă  enseigner. Tous constatent une entrĂ©e laborieuse dans le mĂ©tier suite Ă  la rĂ©forme de la  mastĂ©risation, diffĂ©rentes difficultĂ©s ont Ă©tĂ© recensĂ©es comme: comment gĂ©rer une classe, mener une sĂ©ance d’apprentissage, corriger des copies, faire face aux diffĂ©rents niveaux d’enseignement, Ă  la diversitĂ© des Ă©lèves, ĂŞtre nommĂ© sur plusieurs  Ă©tablissements etc Certains ont mis l’accent sur les diffĂ©rentes formations proposĂ©es Ă  l’universitĂ© et le manque de cohĂ©rence.

Après les avoir écoutés, François Hollande a fait plusieurs annonces:

Il constate cette dégradation de la qualité des conditions d’enseignement à l’école et l’aberration de cette réforme qui transforme la conception même de l’école républicaine, l’objectif étant de récupérer des postes et de faire des économies. Il constate que le métier d’enseignant est le seul sans formation professionnelle. Il souhaite y remédier en proposant :

1  le rĂ©tablissement de la formation initiale et continue dans les universitĂ©s.

Commentaire du SE UNSA:

Le SE Unsa et l’Unsa EDUCATION se sont toujours opposés à cette réforme de la mastérisation et ont toujours revendiqué le rétablissement urgent d’une formation professionnelle.

Pour le SE Unsa 93, initiale ou continue, la formation des enseignants est en effet une incontournable clé du changement nécessaire du système éducatif en articulant les demandes du ministère employeur (référentiel métier) avec les apports et spécificités des universités et des formateurs de terrain.

Actuellement dans le département, des stages de formation continue sont supprimés faute de stagiaires pour remplacer les enseignants en classe. En rétablissant la formation initiale, la formation continue serait de nouveau opérante.

 

2 François Hollande annonce également un pré recrutement au niveau de la licence, pour pouvoir préparer un master métier de l’éducation et devenir enseignant. Le concours niveau master serait maintenu. Il précise qu’il consultera les syndicats enseignants en janvier et affinera ensuite son positionnement.

Commentaire du SE UNSA: Le SE Unsa 93 regrette de ne pas avoir plus d’informations, il est vrai que ce pré recrutement permettrait de recruter des étudiants y compris des jeunes de milieux modestes se destinant au métier de l’éducation. Nous ignorons si ces étudiants pré recrutés deviendraient stagiaires rémunérés ou boursiers. Aujourd’hui, le métier est tellement dévalorisé que les candidats aux concours se raréfient.

3 François Hollande annonce l’arrĂŞt  des suppressions de postes. Pour permettre le retour de la formation, il envisage la crĂ©ation de 12 000 postes par an de mĂ©tier de l’éducation, en prĂ©cisant que ce ne seront pas tous des enseignants. Au sujet des RASED, il est scandalisĂ© par leur suppression alors que ces enseignants s’occupent des Ă©lèves les plus en difficultĂ©s.

Commentaire du SE UNSA: Nous ignorons si des postes RASED seront crées. Par contre, nous nous félicitons de l’arrêt des suppressions de postes dans l’éducation.

4 Concernant le handicap, François Hollande s’offusque que les AVS/EVS qui accompagnent les enfants handicapés à l’école soit sans formation et il cherchera une meilleure réponse à cette problématique.

Commentaire du SE UNSA: Le SE Unsa 93 regrette de ne pas obtenir de réponse plus claire. Nous revendiquons toujours un vrai métier avec une formation au handicap pour les AVS/EVS.

Question du SE UNSA93 à François Hollande: Dans le département de Seine Saint Denis, 32% des enseignants ont moins de 5 ans d’ancienneté. Ce sont donc des jeunes enseignants qui sont venus passer le concours à Créteil et qui ne s’y fixent pas puisque nombreux d’entre eux demandent à repartir. Comment stabiliser les équipes enseignantes dans le 93?

Quelle relance de la politique de l’éducation prioritaire envisagez-vous ?

 

Réponse de François Hollande: Il faut retrouver un équilibre entre les jeunes et les enseignants expérimentés dans un même établissement.

Il annonce lors de la conférence de presse qu’une incitation financière pourrait être faite pour stabiliser les équipes en particulier en zone d’éducation prioritaire. Pour l’instant, il ne peut pas la chiffrer.

Commentaire du SE UNSA 93: Pour notre part, au-delà de l’incitation financière, d’autres pourraient être revendiquées comme par exemple: après un certain nombre d’année d’exercice en ZEP ou sur des secteurs difficiles, obtenir une bonification pour la retraite.

Donc les principales annonces de François Hollande sont:

1 rétablissement de la formation initiale et continue

2 un pré recrutement niveau licence

3 arrĂŞts des suppressions de postes et crĂ©ation de 12 000 postes

4 incitations financières  pour stabiliser les Ă©quipes.

5 une réflexion sur la formation des EVS/AVS

Le SE Unsa souhaite que la campagne qui s’ouvre soit l’occasion de préciser ces annonces.

 

L’équipe du SE Unsa 93

 

 

 

 
 
 
 
ALC