SECTION SE-Unsa de la SEINE SAINT DENIS - 6 SQUARE DU HUIT MAI 1945 - 93140 BONDY
Tél. 01 48 02 19 31 - Por. 06 64 13 92 85 - 93@se-unsa.org

 
Reprise du 11 mai : un recadrage du Dasen
Article publié le jeudi 7 mai 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-Unsa 93 était reçu mercredi en visio avec le Dasen. Vous trouverez notre compte rendu ci-dessous.


 

Le SE-Unsa 93 tient à préciser que tous les éléments de réponse concernent les enseignants mais aussi les AESH.

  1. Accompagnement des collègues

  1. Le protocole d’accompagnement va se passer en 3 temps :

  • Mobilisation de la mission vie scolaire en appui avec les rĂ©seaux d’aide pour accompagner les « petits traumatismes Â» (temps de discussion par exemple)

  • Identification de traumatismes graves (violence par exemple)

  • Rappel et mobilisation du numĂ©ro d’appel. Pour les problĂ©matiques liĂ©es au confinement, dĂ©confinement, pandĂ©mie : organisation acadĂ©mique (EMS) cellule d’écoute sera mise en place ainsi qu’une communication auprès des familles

Bien évidement l’IEN RH et la médecine de prévention resteront disponibles et à l’écoute. Des référents seront sur le terrain pour le plan de reprise. Une infirmière référente par école sera joignable pour toutes les questions sanitaires.

Reprise le 11 mai 2020 :

Le cadre national est en cours d’écriture concernant les conditions de reprise pour les collègues.

3 statuts possibles :

  • PrĂ©sentiel

  • TĂ©lĂ©travail

  • ArrĂŞt maladie

  • ASA pour garde d’enfant durant le mois de mai (si le collègue ne peut pas faire de tĂ©lĂ©travail)

Le SE-Unsa 93 précise que les collègues membres du RASED ne semblent pas avoir été avertis qu’ils seraient personnel(s) d’appui pour la reprise. Et sont-ils formés pour cela. Le DASEN ne semblait pas avoir connaissance de ce dysfonctionnement.

  1. Enseignants-parents :

Le SE-Unsa 93 a interrogĂ© le DASEN sur la situation des enseignants/parents. Nous demandons qu’ils soient traitĂ©s comme n’importe quel parent : ils peuvent faire le choix de mettre ou de ne pas mettre leur(s) enfant(s) Ă  l’école.

Le DASEN est entièrement d’accord et nous répond que les collègues peuvent de ce fait être en télétravail.

Le DASEN a reçu plusieurs demandes de collègues qui souhaitent accueillir leur(s) enfant(s) dans leur propre école.

Le SE-Unsa 93 respecte le choix de ces collègues mais demande au DASEN que les IEN n’imposent pas cette solution aux collègues.

Le DASEN est d’accord et il a précisé qu’il s’agissait d’une offre qui peut donc être refusée par les collègues. Ainsi, si les collègues gardent leur(s) enfant(s) à la maison ils seront en télétravail s’ils le souhaitent.


 

  1. La formation pour les gestes barrières devrait se faire sur MAGISTER.

Le SE-Unsa regrette cette formation à distance à la dernière minute. En effet, alors qu’il a été indiqué depuis 3 semaines que les collègues seraient formés, le ministère formera les agents seulement quelques jours avant la reprise. Le SE-Unsa 93 a demandé au DASEN si les collègues pourront reprendre lundi en étant formés, il n’a pas su répondre clairement. De plus, si les collègues ne se connectent pas aucune certitude qu’ils soient formés lorsqu’ils seront sur le terrain.

  1. Blessure ou accident durant le temps d’école

Une infirmière référente par école sera joignable pour répondre à toutes les questions et à aider à traiter les situations exceptionnelles.


 

  1. Hygiène

  • Les conditions d’accueil seront optimales.

  • Les collègues qui devront prendre les transports seront dans les conditions de tous les citoyens : le cadre sanitaire sera respectĂ©.

  • Livraison dans les circo pour une distribution lundi dans les Ă©coles de :

  • Masques

  • Flacon de gel (100 ml par jour par enseignant)

  • Lingettes

Le réseau infirmière du département est sollicité pour appui de la reprise.

Nous nous interrogeons sur la réponse apportée par le DASEN au sujet de l’hygiène des locaux. Il a indiqué que le nettoyage et la désinfection seraient faits avant l’entrée des équipes et élèves mais qu’il n’y aurait qu’un nettoyage durant le temps de reprise. Or dans le protocole sanitaire il est bien précisé qu’il doit y avoir un nettoyage ET une désinfection. Le SE-Unsa 93 va interroger le DASEN pour qu’il puisse nous éclairer sur ses propos.


 

  1. Organisation sur le terrain

  1. ASH

Le SE-Unsa 93 a soulevĂ© le problème des enfants en situation d’handicap :

  • Que faire avec un Ă©lève qui n’est pas en capacitĂ© de respecter les gestes barrières ?

  • Que faire pour un Ă©lève dont l’AESH ne peut l’accompagner ?

  • Que faire pour un Ă©lève lorsqu’il est en attente de notification ?

  • Que faire pour un Ă©lève lorsque son enseignante spĂ©cialisĂ©e ne peut reprendre le travail ?

À toutes ses questions, le DASEN nous a répondu que le Vadémécum ASH/ AESH était en cours d’écriture.

Le SE-Unsa 93 déplore que le ministère ne se soit pas penché sur la situation des élèves en situation d’handicap plus tôt. Le gouvernement souhaite que nous soyons dans l’inclusion or il n’a pas été capable d’inclure tous nos élèves dans la circulaire.

Le SE-Unsa 93 reconnaît que le DASEN a été très cohérent et a fait preuve d’une écoute attentive à nos demandes. En effet, il a reconnu que de manière générale tous les élèves devaient être accueillis mais qu’il ne fallait pas aller à l’encontre de la circulaire précisant que les élèves doivent être en mesure de respecter les gestes barrières.

Si vous rencontrez des difficultĂ©s de ce type avec un ou plusieurs Ă©lèves voici ce qu’il faudra faire : dès que vous constaterez de fortes perturbations vous pourrez contacter la vie scolaire du dĂ©partement qui pourra vous apporter des rĂ©ponses. Les parents devront ĂŞtre avertis de la situation et vous pourrez leur indiquer que l’élève ne pourra rester Ă  l’école.

  1. Stagiaires

Le DASEN a apportĂ© quelques prĂ©cisons sur la situation des EFS. Étant en alternance, les EFS ont encore des cours Ă  l’INSPE (cours Ă  distance). Le DASEN a donc demandĂ© au directeur de l’INSPE de permettre Ă  tous les binĂ´mes d’être prĂ©sents les 11 et 12 mai sur l’école d’affectation afin qu’ils puissent ĂŞtre associĂ©s dès le dĂ©part aux rĂ©flexions et organisation de la reprise. Un mail leur a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© envoyĂ©.

  1. Plus d’élèves que de PE et inversement

Le SE-Unsa 93 a demandé comment se déroulerait l’organisation de l’école s’il y a plus d’élèves que de prof et inversement.

Le DASEN a expliquĂ© que dans certaines communes seules quelques Ă©coles Ă©taient ouvertes. Les PE prĂ©sents pouvaient :

  • Soit prendre une classe (sĂ»rement en multi-niveaux, dĂ©cloisonnement)

  • Soit ĂŞtre avec un groupe en 2S2C (activitĂ© culturelle, sportive) en fonction des compĂ©tences du PE

  • Soit prendre un groupe en soutien

Le SE-Unsa 93 s’inquiète sur ce dernier point. Les PE ne doivent pas se substituer aux membres du RASED.

Le DASEN a précisé que les PE affectés sur une école fermée pour la reprise pourraient être réquisitionnés sur la base du VOLONTARIAT sur une autre école de la commune.


 

  1. Pas de double tâche : distanciel et prĂ©sentiel.

Le DASEN a Ă©tĂ© clair : les PE sur le terrain n’auront pas Ă  faire de tĂ©lĂ©travail. Il a ajoutĂ© qu’il en Ă©tait de mĂŞme pour les Ă©lèves. S’ils sont en classe avec un autre enseignant ils n’auront pas Ă  suivre le travail Ă  distance fourni par leur enseignant ordinaire si celui-ci est en tĂ©lĂ©travail.

  1. Responsabilité de l’enseignant s’il y a contamination

  • ResponsabilitĂ© civile : c’est l’ÉTAT qui l’assumera

  • ResponsabilitĂ© pĂ©nale : les Ă©lèves ont Ă©tĂ© envoyĂ©s sur la base du volontariat donc les parents n’ont pas Ă©tĂ© obligĂ©s de les mettre Ă  l’école. Il faudrait, de plus, prouver qu’il y a eu intentionnalitĂ© de contaminer. L’imputabilitĂ©, la responsabilitĂ© volontaire et la nĂ©gligence grave devront ĂŞtre prouvĂ©es.


 

  1. Disfonctionnements

  1. IEN  

Le SE-Unsa 93 a interpellé l’administration au sujet d’IEN qui appliquent des directives contradictoires à celles du DASEN. En effet, certains IEN demandent aux collègues qui souhaitent garder leurs enfants à la maison, d’envoyer des preuves que le conjoint ne peut s’occuper de leurs enfants.

Le DASEN va contacter les IEN concernés et les rappeler à l’ordre.

  1. Pièces justificatives pour personnes vulnérables

La FAQ du ministère n’est pas claire au sujet des justificatifs. Le SE-Unsa 93 a alerté à plusieurs reprises l’administration qui à ce jour n’a pas encore de réponse. En attendant le cadrage national, le SE-Unsa 93 vous conseille et vous accompagne pour faire votre demande de télétravail.


 

  1. En conclusion

La reprise est exigée pour que les familles précaires, les enfants en décrochage scolaire puissent être accompagnés. Nous nous rendons compte à travers nos sondages auprès des collègues qu’un grand nombre d’enfant dans l’une de ces deux situations voire les deux ne se présenteraient pas à l’école. Les parents refusent de faire prendre des risques à leurs enfants.

Le SE-Unsa 93 ne comprend pas cette prĂ©cipitation. Pourquoi reprendre si vite ? Les cadrages ne sont pas prĂ©cis ou encore en cours de rĂ©daction. La reprise des Ă©lèves cibles n’a pas Ă©tĂ© vraiment pensĂ©e puisque dès qu’un problème sera soulevĂ© l’élève pourra ĂŞtre renvoyĂ© en tĂ©lĂ©travail.

Le Président de la République voulait que les enfants aillent à l’école pour que les parents puissent travailler. Il a juste oublié que les parents préféraient garder leurs enfants en sécurité plutôt que d’aller être productifs.

L’ÉTAT n’a pas su rassurer les familles et les enseignants. Les collègues n’ont pas confiance, ils sont effrayés et ne peuvent être rassurés lorsque les éléments de


 

Droit d’alerte : prenez le temps de faire un conseil des maitres et d’alerter si nĂ©cessaire le maire, le Dasen, le PrĂ©fet comme nous vous le recommandons dans notre article http://www.se-unsa93.org/


 

Circulaire relative à la réouverture des classes le 11 mai https://www.education.gouv.fr/circulaire-relative-la-reouverture-des-ecoles-et-etablissements-et-aux-conditions-de-poursuite-des-303552

FAQ ministère https://www.education.gouv.fr/coronavirus-covid-19-informations-et-recommandations-pour-les-etablissements-scolaires-et-les-274253


 

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir